Connect with us

Politique

Quarante-six détenus du Hirak bénéficient de la grâce présidentielle, selon le CNLD

Published

on

© DR | Quarante-six détenus du Hirak bénéficient de la grâce présidentielle, selon le CNLD

Quarante-six détenus d’opinion répartis sur neuf wilayas, ont été libérés dans la soirée du mercredi au jeudi 15 juillet, bénéficiant des mesures complémentaires de la grâce présidentielle décrété à l’occasion du 59ème anniversaire de la fête de l’Indépendance par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, indique le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD).

Dans la capitale, 19 détenus d’opinions ont été remis en liberté. Il s’agit de: Hakima Bahria, Afaf Megari, Yakoub Kermache, Mourad Kihal, Mohamed Bouagar, Mokhtar Serhane, Sadaoui Saad, Yougortha Merbah, Adlane Ben Ouareth, Slimane Hamitouche, Walid Oudjit, Saïd Talhi dit Zinou, idir Mansouri (Nadir Mehadjer), Abdelhalim Malek, Salah Abdelhakim, Khalil Nouar, Khaled Ait Hamou, Abderrahmane Smaili et Abdellah Hessani.

S’agissant de Skikda, 9 détenus, dont Mohamed Lamine Mosbah, Kamel Sify, Bougueriata Ahcene, Chbel Toufik, Moussa Chetoum, Boumendjel El Khanaoui, Radjama Ahcene, Yahiaoui Karim et Ahcene Guetache, ont tous quitté la prison, et ce, après avoir bénéficié des mesures de la grâce présidentielle, précise le CNLD.

D’autres incarcérés à travers les wilayas d’El Taref, Bouira et Annaba ont également été relâchés. Il s’agit, selon la même source de, Sid Ali Boumahni, Ali Boumendjel, Walid Cherarak, Samir Aggoune, Hassan Aouadi et Achref Mouissi.

Par ailleurs, du côté de Bordj Bou Arreridj, 7 détenus sont sortis de prison, à savoir Nasser Chekkal, Abdelkader Missaoui, Azeddine Talehi, Biyadha Elhocine, Nabil Belkhiri, Bourahla Hamoudi, Abderrahmane Meziti, note le CNLD. La grâce s’est en sus poursuivi dans la wilaya de Setif, où les deux détenus, Seifeddine Boulouha et Saleh Naamani, ont quitté les geôles de la prison.

À Mascara, Habib Si Chouaib, Abdenour Boutemzine, ont aussi été libérés dans la soirée du mercredi à jeudi, ce fut également le cas pour Sabil Mohad qui a été relâché à Constantine.

Pour rappel, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a accordé, mercredi 14 juillet 2021, une grâce présidentielle en faveur de 101 détenus du hirak, parmi eux (30) sont des détenus condamnés définitivement dans des affaires liées à l’attroupement et les troubles à l’ordre public. 71 autres détenus pour des faits similaires ont également bénéficié des mesures de clémence complémentaires, avait indiqué un communiqué de la Présidence de la République.

Il est à noter qu’avant cela 18 détenus d’opinion ont été remis en liberté le 4 juillet dernier sur décision de Tebboune, et ce, à l’occasion du 59e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie.

L’opération devrait encore se poursuivre pour la libération de d’autres détenus, indique le CNLD.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR