Connect with us

En continu

PT : nouvel appel pour la libération de Louisa Hanoune et de tous les détenus d’opinion

Avatar

Published

on

Le comité national pour la libération de Louisa Hanoune, a lancé un appel à tous les partis, syndicats, organisations de droits de l’Homme, citoyens attachés à la démocratie, pour exiger la libération de tous les détenus d’opinion et “l’arrêt immédiat de tous les actes répressifs et liberticides“.

 

“Le comité national pour la libération de Louisa Hanoune constate, et avec lui les millions d’Algériennes et d’Algériens, qu’au moment où le régime en place parle de dialogue, il mène une politique répressive contre tous ceux et toutes celles qui réclament son départ, jette en prison sous divers prétextes des dizaines de citoyens pour délit d’opinion, ferme médias et espaces de débat à toutes les voix qui le contrarient”, dénonce le comité dans un communiqué rendu public ce mercredi 24 juillet.

Dénonçant l’arrestation arbitraire de Louisa Hanoune “en détention provisoire depuis le 9 mai 2019, du moudjahid Lakhdar Bouregaâ depuis le 29 juin et d’une soixante de jeunes manifestants, dont nombre d’entre-eux pour avoir arboré l’emblème de l’amazighité“, le comité souligne que “la criminalisation de l’action politique et le délit d’opinion constituent une grave dérive antidémocratique et ouvrent la voie à tous les dérapages”. 

“C’est pourquoi nous appelons tous les partis, syndicats, organisations de droits de l’Homme, citoyens attachés à la démocratie, à exprimer clairement et fermement l’exigence démocratique de libération de Louisa Hanoune, Lakhdar Bouregaâ, de tous les détenus d’opinion et l’arrêt immédiat de tous les actes répressifs et liberticides”, explique la même source soulignant “qu’à travers l’injustice” que subissent ces détenus d’opinion “c’est la révolution du 22 février qui est attaquée, qu’on veut faire avorter”.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR