Connect with us

Politique

PT: « le gouvernement déclenchera la deuxième vague de la révolution populaire »

Published

on

© DR |
Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT) © DR

Le Parti des Travailleurs (PT) a dressé, ce vendredi 29 octobre, un tableau noir de la situation politique, économique et sociale en Algérie. A l’approche du 67e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération, le PT a indiqué que « tous les acquis de l’indépendance sont menacés de disparaitre », ce qui laisse prévoir, selon lui, « un nouveau soulèvement populaire ».

« La violence politique et sociale sans précédent à laquelle est actuellement soumise l’écrasante majorité à travers la suppression automatique des droits et libertés démocratiques et le recul alarmant des conditions sociales est le résultat de cet affrontement entre un régime obsolète et mourant et les aspirations profondes de l’écrasante majorité du peuple au rétablissement politique et institutionnel national, économique et social pour sauver le pays », a analysé le parti des travailleurs dans son rapport d’ouverture des travaux de le session ordinaire du bureau politique.

Pour le parti des travailleurs, 67 ans après le déclenchement de la guerre de libération,« tous les acquis et réalisations de l’indépendance nationale sont menacés de disparition ».

« La faim et la mendicité se répandent avec force et l’horrible explosion de l’immigration clandestine, qui est l’un des les expressions de désarroi total chez les jeunes, nous rappelle les images des pays en guerre ou ceux qui ont été économiquement ruinés par les pillages extérieurs et la correction structurelle conséquente de la dette extérieure », a regretté le parti.

Présage d’un nouveau soulèvement populaire

Dans son rapport d’ouverture présenté par sa secrétaire générale Louisa Hanoune, le parti des travailleurs a accusé le gouvernement algérien de « mener une guerre sociale et économique » notamment à travers le projet de la loi de finances pour l’année 2022.

« Le projet de loi de finances pour l’année à venir comprend des mesures visant à établir une rupture avec les objectifs sociaux et économiques de la révolution de libération, qui ont établi le caractère social de l’État algérien hérité de l’indépendance nationale », a critiqué le parti.

Pour le PT, le projet de loi de finances 2022, « perpétue la pérennité du travail précaire, du chômage et de la destruction du pouvoir d’achat en augmentant les cotisations et en exploitant les salariés et les travailleurs du secteur public en ne couvrant pas le déficit étouffant dans els postes d’emploi ».

Poursuivant son analyse, le parti des travailleurs a prédit un nouveau soulèvement populaire « en raison des conditions de vie devenues intolérables ». Pour le parti, le gouvernement déclenchera à travers sa politique la deuxième vague de la révolution populaire.

« Nous enregistrerons désormais la colère montante au niveau de tous les secteurs de l’emploi public et privé en raison des menaces qui pèsent sur leurs institutions et en raison de leurs conditions de vie devenues intolérables », a fait savoir le parti.


Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR