Connect with us

Politique

Procès en appel d’Ouyahia et Sellal: le réquisitoire du parquet

Melissa NAIT ALI

Published

on

©DR | Ouyahia et Sellal de nouveau devant le juge

 

Le procureur de la République près la Cour d’Alger demande l’aggravation des peines contre les accusés dans les affaires du montage automobile et le financement de la campagne électorale pour le 5ème mandat avorté du président, Abdelaziz Bouteflika.

Intervenant cet après-midi à l’issue des auditions des différents mis en cause dans ces deux dossiers, le représentant du parquet requiert 20 ans de prison ferme contre les anciens premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal. Une peine assortie d’un million de dinars d’amende.

Le procurer demande également 15 ans de prison ferme et un million de dinars d’amende contre les anciens ministres de l’industrie, Youcef Yousfi et Mahdjoub Bedda. L’ancienne Wali, Nouria Zerhouni et les différents hommes d’affaires poursuivis dans ces dossiers risquent 10 ans de réclusion.

Les autres accusés, en l’occurrence Faris Sellal, fils de l’ancien Premier ministre, et trois cadres du ministère de l’industrie encourent 8 ans de prison ferme. Le procureur de la République demande aussi à doubler les amendes financières contre les entreprises appartenant aux différents hommes d’affaires accusés dans ce dossier.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR