Connect with us

Politique

Procès en appel de Mahieddine Tahkout: les réquisitoires

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Mahieddine Tahkout

Le parquet près la Cour d’Alger a requis, ce dimanche, 18 ans de prison ferme contre l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout qui est re-jugé en appel pour des faits liés à la corruption dont “blanchiment d’argent”, “obtention d’indus privilèges”, “dilapidation de deniers publics”, “abus de fonction” et “conflits d’intérêt”.

Le parquet général a aussi requis une amende de 8 million de DA ainsi que la confiscation des biens de Mahieddine Tahkout et le gel de ses comptes bancaires.

Les deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal risquent jusqu’à 12 ans de prison ferme tandis que les anciens ministres, Youcef Yousfi, Abdelghani Zaalane et Amar Ghoul risquent jusqu’à 10 ans de prison ferme. 1 million de DA d’amende a été requis contre les cinq suscitées.

Egalement poursuivis dans le cadre de la même affaire, 8 ans de prison ferme ont été requis contre les frères de l’accusé principal Nacer, Rachid et Hamid et son fils Billal avec confiscation des biens.

Pour rappel, le tribunal de Sidi M’hamed avait condamné le principal accusé, Mahieddine Tahkout, à une peine de 16 ans de prison ferme et une amende de 8.000.000 DA.

Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal ont eux été condamnés ont été condamnés, en première instance, à 10 ans de prison ferme.

Ses frères Rachid, Hamid et son fils Billal, ils ont été condamnés à 7 ans de prison ferme assortie de 8 millions de DA d’amende, alors que son autre frère Nacer Tahkout a écopé de 3 ans de prison et 8 millions de DA d’amende.

Rappelons que Mahieddine Tahkout a été transféré, en août dernier, vers l’établissement carcéral de Babar dans la wilaya de Khenchela. Ahmed Ouyahia a, lui, été transféré à la prison d’Abadla dans la wilaya de Béchar tandis qu’Abdelmalek Sellal a été transféré à celle d’El Ménéa à Ghardaia.









Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR