Suivez-nous

Politique

Procès en appel: Anis Rahmani condamné à 3 ans de prison ferme

Feriel Bouaziz

Publié

le

Le PDG du groupe médiatique Ennahar, Mohamed Mokadem, dit Anis Rahmani, a été condamné ce lundi 8 mars par la Cour d’Alger à 3 ans de prison ferme assortie d’une amende de 50.000 DA dans l’affaire de l’enregistrement du colonel de l’ANP, Smaïl, cadre des services des renseignements.

Jugé en première instance par le tribunal de Bir Mourad Rais, Anis Rahmani, a été condamné le 15 novembre dernier à 5 ans de prison ferme assortie d’une amende de 100.000 DA.

Le mis en cause est poursuivi pour “enregistrement et diffusion sans autorisation d’une conversation avec un officier dans l’exercice de ses fonctions et à son insu“.

Hormis l’accusation avancée ci-dessus, le quotidien El Watan a annoncé que le journaliste est également poursuivi pour “atteinte à l’unité nationale“, “enregistrement et diffusion sans autorisation d’une conversation avec un officier dans l’exercice de ses fonctions et à son insu“, et “atteinte aux intérêts de la nation“.

Notons par ailleurs, que le procureur de la République a requis en février dernier, une peine de dix ans de prison ferme assortie d’une amende de 100.000 dinars à l’encontre de ce dernier.

Rappelons qu’Anis Rahmani est en détention depuis février 2020.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR