Connect with us

Politique

Prix « exorbitants » des billets d’avion: le Premier ministre annonce l’ouverture d’une enquête

Published

on

Le Premier ministre Aïmen Benabderrahmane a annoncé ce mardi 09 novembre l’ouverture d’une enquête concernant les prix « exorbitants » des billets d’avion notamment ceux liés à la ligne France-Algérie, où une commission a été constituée pour étudier la structure des prix de ces billets.

Le Premier Ministre a fait cette annonce lors de l’ouverture des débats de la deuxième journée de la Conférence des chefs de missions diplomatiques et consulaires algériennes au Palais des Nations, à Club des Pins à Alger. 

Le Premier ministre a admis que les prix des billets d’avion sont « très chers » et « ne sont pas accessibles » aux particuliers et aux familles de la communauté nationale à l’étranger promettant que « les mesures nécessaires seront prises en ce qui concerne le prix des billets d’avion, notamment ceux de la ligne reliant Paris-Alger et Alger-Paris ».

« On a observé des pratiques qui peuvent décourager la communauté nationale à l’étranger de venir et de se connecter avec leur patrie » a ajouté le Premier ministre affirmant que les mesures nécessaires seront prises selon les résultats de l’enquête.

Il est à noter que c’est l’ambassadeur d’Alger à Paris, Antar Daoud, qui avait fait part de l’inquiétude de la communauté algérienne résidant en France concernant le prix « exorbitant » des billets d’avion d’Air Algérie en déclarant « nous sommes conscients que la pandémie de Covid-19 a affecté négativement de nombreux secteurs économiques, dont Air Algérie, mais leurs prix sont top chers, ce qui empêche les membres de la communauté algérienne résidant en France de venir chez eux » tout en précisant que ces prix oscillent entre « 700 et 800 euros ».

Dans ce sens, le diplomate s’est demandé « comment une famille composée de 4 personnes pourrait acquérir des billets d’un prix total d’environ 3000 euros ? ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR