Suivez-nous

Politique

Présidentielles : Ahmed Gaid Salah menace ceux qui tentent de perturber le processus électoral

À une semaine des présidentielles du 12 décembre, élections très contestées par le peuple algérien, la pression monte au plus haut niveau du pouvoir. Les cinq candidats en lice intensifient désespérément leurs sorties en vue de convaincre les électeurs de voter, et ce, pendant que le chef d’état-major, Ahmed Gaid Salah, ne cesse de tenir des discours de plus en plus provocants depuis le 22 février dernier.

Farid BOUHATTA

Publié

le

© DR | Le général major, Ahmed Gaid Salah


Cette fois, dans une allocution prononcée ce mercredi 4 décembre à l’École des Cadets de la nation d’Oran, le Chef de l’État Major a donné des instructions aux personnels de l’armée et des services de sécurité afin “d’empêcher quiconque de perturber le processus électoral de quelque manière que ce soit“.

Afin de garantir la réussite de cet important rendez-vous électoral“, poursuit-il, “j’ai donné des instructions fermes dans ce cadre à l’endroit de tous les personnels de l’Armée Nationale Populaire et des Services de sécurité, afin de faire preuve des plus hauts degrés de vigilance et de prudence afin d’avorter toute tentative malveillante ou de machination qui attenterait au bon déroulement de cet important évènement et d’empêcher quiconque de perturber ce processus électoral de quelque manière que ce soit“.

Devant le rejet total de cette échéance électorale par une large majorité du peuple algérien, comme de la diaspora, et au delà du maintien de ces élections fixées au 12 décembre, il met en garde toute personne qui tenterait de s’opposer à cette feuille de route “officielle”…

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR