Connect with us

Politique

Présidentielle. Benflis: “la candidature de Tebboune signifie un 5e mandat sous un nouveau nom”

Le président de Talaie El Hourriyet, Ali Benflis a estimé, ce jeudi 26 septembre, que la candidature d’Abdelmadjid Tebboune à la présidentielle du 12 décembre signifie “un cinquième mandat portant un nouveau nom” et constitue, de ce fait, “une distorsion à ce rendez-vous cruciale pour l’avenir du pays” qui traverse une crise politique depuis huit mois. 

Avatar

Published

on

Dans un discours prononcé à l’occasion de l’ouverture du Comité centrale de Talaia El Hourriat, qui doit formaliser cette candidature, Ali Benflis a prononcé un allocution en faveur de la présidentielle du 12 décembre.

Pour lui, “La présidentielle du 12 décembre prochain constitue une  événement exceptionnel, auquel il faut s’accrocher. C’est la solution idoine pour sortir de la crise surtout que le pays ne peut plus supporter davantage de pressions économiques et sociales”, a fait savoir Benflis ajoutant que “l’élection du 12 décembre doit réussir, car nous sommes devant la nécessité d’une réussite, pour la troisième, tentative, car un autre échec condamnerait le pays”.

Lors d’une conférence de presse, le président de Talaie El Houriyet n’a pas manqué d’exprimer son appréhension quant à la candidature de celui qui fut premier ministre de l’ère de Bouteflika en disant, sans feinte, que “la candidature de Tebboune serait un cinquième mandat qui portera un nouveau nom” faisant savoir que celle-ci constituerait une “distorsion à cette élection” qui devrait être une solution à la crise dans laquelle patauge le pays depuis plusieurs mois.

Benflis serait-il candidat “malheureux” pour la quatrième fois notamment avec le coming-back de Tebboune? Ce qui est, par contre, certain, c’est que ce scrutin est fortement rejetée par la quasi majorité des Algériens qui n’ont eu de cesse de réclamer le départ du régime avant d’aller vers une élection transparente.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR