Présidentielle 2019 : Mouad Bouchareb dément avoir publié une lettre

Le coordinateur de l’instance dirigeante du FLN, Mouad Bouchareb, a démenti, aujourd’hui, le contenu d’une lettre publiée en son nom, jeudi dernier, sur le site officiel du parti.

Crédit photo: DR | Le coordinateur de l’instance dirigeante du FLN, Mouad Bouchareb

Le coordinateur de l’instance dirigeante du FLN, Mouad Bouchareb, a démenti, aujourd’hui, le contenu d’une lettre publiée en son nom, jeudi dernier, sur le site officiel du parti.

 

 

Datée de 2014, le document a été mis à jour pour annoncer que « la présidentielle d’avril 2019 se tiendra dans les délais et que le candidat du FLN est le président Bouteflika ». « Le FLN veut que la prochaine présidentielle soit une grande fête démocratique qui va consacrer le candidat du parti, le moudjahid Abdelaziz Bouteflika pour la poursuite du processus de réformes…», lit-on dans ce document.

Lettre fabriquée

Pendant plusieurs heures, le texte était considéré comme une mise au point du FLN au sujet du débat actuel sur le report de la présidentielle. Et Mouad Bouchareb était contraint de réagir, via le site d’information du FLN, El Dajzair el An. « Aucune publication au nom du Coordinateur du parti n’a été publiée sur le site du FLN. Il s’agit d’une lettre fabriquée », s’est défendu Mouad Bouchareb.

Il rappelle, dans ce sens, que sa formation attend les décisions qui seront prises par le président Bouteflika. « Notre position est claire : nous soutenons le président de la République et nous respecterons et appliquerons sa décision en ce qui concerne la présidentielle de 2019 », lance-t-il.

Hacker malveillant

Mais en dépit de ce démenti, la lettre problématique est toujours maintenue sur le site officiel du parti. Qui l’a postée ? Pour quel objectif ? On n’en sait rien. Même la direction du parti, très surprise visiblement, par la diffusion d’un tel document reste sans voix. Mais elle compte saisir les services de sécurité pour démasquer « ce hacker malveillant ». S’agit-il d’un opposant au départ de Djamel Ould Abbès ?

Les responsables de la nouvelle direction du FLN n’écartent aucune piste. Mais seule une enquête des services de sécurité déterminera les responsabilités.

 

Adsence Milieu article