Connect with us

Accueil

Pouvoir d’achat: la Confédération des syndicats annonce des actions de protestation

Published

on

La Confédération des syndicats algériens (CSA), a décidé de lancer des actions de protestation dont la forme et la date seront arrêtés prochainement.

Réunis, lundi 11 avril, au siège de l’Unpef à Alger, les membres de la CSA qui regroupe des syndicats de différents senteurs (éducation, santé, enseignement supérieur, administration publique, formation professionnelle, solidarité nationale et affaires religieuses …) ont fait état de « la colère, de la consternation et du rejet » de la dernière révision de la grille indiciaire des salaires.

Une décision qui « ne rééquilibre pas le pouvoir d’achat, devant hausse vertigineuse et continue des prix qui a laminé la classe moyenne, les catégories précaires et des corps communs », déplore la CSA dans un communiqué.

Pour rappel, le nouveau Décret portant grille indiciaire des salaires a engendré des augmentations allant « de 2000 DA à 6000 DA, soumises aux retenues », a expliqué à Interlignes Boualem Amoura, Coordinateur de la CSA, déplorant des augmentations « insignifiantes et humiliantes ».

C’est pourquoi, les syndicats de la CSA demandent « la révision de la valeur du point indiciaire (qui est de 45 DA depuis 2007, NDLR), du régime indemnitaire, outre la création d’un Observatoire national du pouvoir d’achat ».

En su de ces revendications, la CSA a donc décidé « d’enclencher un mouvement de protestations dont la forme et la date seront arrêtées prochainement, après concertation des syndicats », lit-on dans le communiqué.

Analysant la situation générale des fonctionnaires, la CSA regrette qu' »au moment où les travailleurs du monde entier s’apprêtent à célébrer leur fête (1er Mai) et les acquis réalisés, le travailleur algérien vis des conditions difficiles sur le double plan professionnel et social ».

Cette situation vient s’ajouter « à l’ignorance (par gouvernement, NDLR) des revendications des travailleurs, comme lors du dernier mouvement dans les wilayas du Sud pour les primes de zone, et l’exclusion de la CSA des projets de révision des textes notamment le décret 22/138 », dénoncent les membres de la Confédération.

Un décret qui s’est avéré « décevant » au regard des espoirs des travailleurs qui « s’attendaient à des augmentations conséquentes ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR