Connect with us

En continu

Pour RAJ, le fossé se creuse davantage entre les “revendications populaires et le pouvoir incarné par l’état-major”

Avatar

Published

on

© DR |

Le Mouvement Rassemblement Action Jeunesse (RAJ) a réagi, lundi 20 mai, à la dernière sortie du chef de corps d’armée, Ahmed Gaid Salah estimant que le fossé se creuse davantage entre les “revendications populaires pour le changement du régime et le pouvoir incarné par l’état-major”.

 

Pour RAJ le chef d’état-major n’a aucune “volonté politique pour amorcer un dialogue sérieux et responsable avec les dynamiques composant de la société”, indique l’association, qui, selon l’association, permettrait “d’engager une phase de transition pour une sortie de crise consensuelle et pacifique”, a indiqué RAJ dans un communiqué rendu publique.

«Par son discours, le chef d’État-major réaffirme la volonté du pouvoir de maintenir les élections présidentielles du 4 Juillet en dépit de la forte opposition de la société»,souligne l’association.

RAJ Algérie met en garde contre l’exaspération de la crise politique en imposant l’élection présidentielle du 04 juillet. “Vouloir aller vers l’imposition d’un passage en force à travers les élections présidentielles ne peut qu’exaspérer davantage la situation et envenimer le climat politique en ébullition », a-prévenu l’association.

“en dépit des multiples appels et propositions de sortie de crise, l’armée garde la sourde oreille, osant même de traiter les revendications populaires d’irrationnelles et d’irraisonnables”, conteste-t-elle.

“Face à l’entêtement des détenteurs du pouvoir réel, seule la poursuite de la mobilisation pacifique et la solidarité populaire pourront venir à bout de ce régime et construire l’État de droit et de justice sociale », prône Raj Algérie.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR