Connect with us

En continu

pour le RCD, le discours de Gaid Salah a envenimé la situation

Avatar

Published

on

Le rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) appelle à tirer les conclusions de la grande mobilisation d’hier 22 février. Dans un communiqué rendu public, aujourd’hui, le parti que préside Mohcine Belabbas appelle indirectement au report de l’élection des élections et l’ouverture d’un dialogue en vue d’aller vers une période de transition.   

Le président du RCD, Mohcine Belabbas a annoncé de but en blanc, ce mercredi 27 mars, lors d’une conférence de presse organisée au siège du parti, que l’intrusion du vice-ministre de la Défense nationale et chef d’état-major de l’armée, Ahmed Gaïd Salah -dans sa demande d’application de l’article 102 de la Constitution-, a envenimé la situation.

 

Le président du RCD a indiqué qu’il n’appartient pas au chef de l’armée de faire ce genre de discours en se demandant “en quelle qualité  le chef d’état-major s’est ingéré dans ce genre de problématiques “?

Mohcine Belabbas a précisé que le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah n’est pas le “chef suprême des forces armées”. Il n’a d’ailleurs pas cette qualité. Donc, il y a  usurpation de fonctions, car il a parlé au nom de l’armée nationale. Il n’a pas le droit de faire ce genre de déclarations », insiste-t-il en ajoutant que le chef de l’état-major “a transformé l’armée nationale en parti politique”.

«Dans un Etat démocratique normal, le chef de l’état-major devrait être destitué parce que’ Il a outrepassé ses prorogatives. C’est une déclaration grave de la part d’un chef de l’état-major», poursuit-il

Selon Mohcine Belabbas, l’application de l’article 102 de la Constitution “est dépassée par la situation actuel du pays. elle devait être mis en oeuvre depuis plusieurs années. et la maladie du Président ne date pas d’aujourd’hui”, soulignant, dans le même contexte, que le “quatrième mandat du président prend fin dans un mois” et “la tentative d’application de cet article est une manœuvre politique d’une partie du système », a-t-il dénoncé.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR