Connect with us

Politique

Pour le FFS, “la crise économique est consubstantielle à la crise politique”

Published

on

© DR | Front des Forces Socialistes (FFS)

À la veille de la célébration de la journée mondiale des droits des travailleurs, le 1er Mai, le Front des Forces Socialistes (FFS) a appelé hier jeudi 30 avril, les forces patriotiques nationales à s’exprimer en faveur d’une sortie pacifique de la crise économique. Celle-ci, selon le parti, « est consubstantielle à la crise politique ».

Dans son communiqué, le FFS espère la prise de décision qui permettraient l’apaisement “des souffrances de la population et de ses attentes“. Le parti souhaite notamment obtenir la libération des prisonniers d’opinion ainsi que”l’ouverture des champs politique et médiatique“.

Le plus vieux parti de l’opposition veut profiter de la symbolique du 1er mai malgré les conditions actuelles. La crise sanitaire, le confinement et le risque de contamination ont conduit à un arrêt des marches populaires.

Par ailleurs, si la pandémie du Covid-19 est une catastrophe qui pourrait entraîner de nombreuses victimes, le FFS souligne qu’ “il s’agit également d’un élément disruptif dans une économie de marché globalisée (…) et met en sourdine les voix d’un ultra libéralisme forcené“.

Le FFS déplore “l’interdiction, par le pouvoir, de l’action syndicale“, avant d’ajouter qu’à cause “de ses pratiques paranoïaques, c’est toute la nation qui se voit amputée de l’apport considérable, voire vital, de la couche active de la société.

Pour le parti, “les organisations syndicales, en plus d’être un garant de la la bonne santé sociale, demeure un appui inflexible à l’économie de tout le pays.

En effet, cette épidémie, selon le parti, « vient s’ajouter à l’impasse politique choisie par un système finissant et à des conditions sociales et de travail (…) que la crise économique qui se profile (…) va accentuer », notamment en raison de la chute brutale et vertigineuse des prix du pétrole.

« Consensus national »

Le parti historique de feu Hocine Ait Ahmed rappelle le respect des mesures de protection sanitaire et, fidèle à l’un des ses objectifs phares, il appelle l’ensemble des militants du Hirak, à l’intérieur et à l’extérieur du pays, à rester solidaires pour consolider la cohésion de la Nation et mobilisés pour le triomphe du projet de la reconstruction du consensus national, seul garant d’une solution démocratique, qui permettra la restitution du pouvoir au peuple.

Continue Reading
Advertisement
Comments