Connect with us

Politique

Plusieurs personnalités nationales lancent une nouvelle initiative politique

Plusieurs personnalités nationales dont Ahmed Taleb Ibrahimi, Ali Yahia Abdenour, Ahmed Benbitour, Abdelaziz Rahabi et Nacer Djabi appellent à la mise en place d’une série des préalables avant l’organisation d’une élection présidentielle. Pour ces personnalités, il est “impossible” de concevoir une élection présidentielle sans un processus de dialogue “aboutissant à un consensus”. 

Avatar

Published

on

Crédit photo: El Watan

“Nous ne pouvons concevoir la prochaine échéance présidentielle que comme le couronnement d’un dialogue aboutissant à un consensus”, ont déclaré les dix-huit personnalités dans une déclaration rendue publique ce mardi.

Pour les signataires, “s’aventurer à organiser des élections présidentielles comme annoncées, sans consensus national préalable, attisera le mécontentement populaire et aggravera la crise de légitimité du pouvoir. Bien plus, cette décision pourrait servir de prétexte aux immixtions étrangères que nous refusons avec force dans tous les cas et sous n’importe quelle forme”.

Ainsi, les signataires de cette déclaration demandent au pouvoir politique de “prendre les mesure d’apaisement pour réunir les conditions nécessaires au déroulement libre et transparent du prochain scrutin, (…) Il est donc inconcevable d’envisager la tenue d’élections libres et transparentes dans de pareilles circonstances”.

Des mesures qui consistent à “satisfaction des revendications relatives au départ des symboles restant du pouvoir déchu, et démantèlement des réseaux de la corruption sous toutes ses formes, la libération immédiate et sans condition des détenus d’opinion: jeunes et moins jeunes, étudiants et activistes du Harak, Le respect du droit constitutionnel de manifester pacifiquement, levée de toute entrave à l’action politique, et à la liberté d’expression dans tous les média, notamment l’espace audiovisuel public et privé, la levée des entraves aux marches populaires pacifiques et à l’accès à la capitale, la cessation des poursuites et des arrestations illégales d’activistes politiques, l’invitation à un dialogue sérieux et responsable de toutes les parties favorables à ces revendications”.

Tout en insistant sur la nécessité de poursuivre la mobilisation populaire, les signataires appellent en outre les manifestants et les acteurs du hirak à “la vigilance et la retenue” et à éviter “tout slogan attentatoire aux personnes et aux institutions, et d’exclure tout ce qui constitue une source de fitna ou de haine préjudiciables à l’unité nationale”.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR