Connect with us

Monde

Plus de 2 000 personnes arrêtées lors des manifestations en Russie

Meriem Nait Lounis

Published

on

Des centaines de manifestants ont été interpelés samedi 23 janvier à travers la Russie à la suite de protestations en soutien à l’opposant politique Alexeï Navalny qui est en état d’arrestation depuis le 17 du mois courant. Plusieurs manifestations ont dégénéré en affrontements avec les forces de l’Ordre, rapporte l’agence AFP.

Des milliers de personnes se rassemblent depuis quelques jours pour exiger la libération de l’opposant, et ce, dans plusieurs grandes villes, en particulier à Moscou et à Saint-Pétersbourg. Les slogans les plus marquants qui ont été scandés lors de ces protestations sont “Poutine voleur !”, “Navalny, on est avec toi !” ou encore “Liberté pour les prisonniers politiques !”, rapporte la même source.

Depuis son arrestation dès son arrivée à l’aéroport Cheremetievo de Moscou, l’opposant russe, qui milite contre “la corruption”, suscite beaucoup de réactions notamment sur les réseaux sociaux et aussi sur le plan diplomatique, en l’occurence, l’Union européenne qui a jugé que son arrestation est “inacceptable“.

Les forces de l’Ordre russes ont fait usage de violences lors des manifestations ce qui a fait réagir Washington. “Les États-Unis condamnent fermement l’emploi de méthodes brutales contre les manifestants et les journalistes ce week-end dans des villes à travers la Russie”, a indiqué l’AFP citant un communiqué de la nouvelle administration du président Joe Biden.

Selon la même source, le pouvoir américain a appelé les autorités russes à “relâcher tous ceux qui ont été arrêtés”, parmi lesquels figure l’épouse de l’opposant.

Pour rappel, l’opposant Alexeï Navalny a été interpellé par la police, le 17 janvier 2021, dès son retour de l’Allemagne, où il a été hospitalisé après son empoisonnement, à l’aéroport Cheremetievo de Moscou, où il s’apprêtait à passer le contrôle des passeports.

Continue Reading
Comments