Connect with us

Monde

Pfizer et BioNTech préconisent l’injection d’une troisième dose de leur vaccin

Published

on

© DR | Le mariage Pfizer Allergan a pour but de permettre une meilleure optimisation fiscale à l'Américain

Les laboratoires Pfizer et BioNTech espèrent obtenir une autorisation pour injecter une troisième dose de leur vaccin. Le duo a précisé, via communiqué, que cette dose de rappel vise à assurer une meilleure protection immunitaire aux personnes qui ont déjà reçu les deux premières doses.

Pfizer et BioNTech comptent déposer cette demande, renforcée par les résultats des essais, auprès des différents régulateurs dont la Food and Drug Administration américaine (FDA) et l’Agence Européenne des Médicaments (EMA).

Les deux laboratoires estiment qu’une troisième dose de leur vaccin pourrait être nécessaire entre 6 et 12 mois après l’injection de la seconde dose.

“Même si la protection contre les cas graves de la maladie reste haute durant six mois, un déclin dans son efficacité contre les cas symptomatiques au cours du temps et de l’émergence de variants est attendu”, explique le communiqué.

“C’est pourquoi nous avons dit, et nous continuons à croire qu’il est probable, en se fondant sur la totalité des données que nous avons à l’heure actuelle, qu’une troisième dose pourrait être nécessaire entre 6 et 12 mois après la vaccination”, est-il ajouté.

En effet, selon les résultats des essais toujours en cours, une troisième dose suscitera un niveau plus élevé d’anticorps et assurera donc une meilleure protection contre le virus et ses variants.

“Des données préliminaires de l’étude montrent qu’une dose de rappel administrée 6 mois après la seconde dose a un profil de tolérance cohérent, tout en suscitant de hauts niveaux d’anticorps neutralisants” contre le virus, y compris contre le variant Beta, apparu en Afrique du Sud. Ces niveaux sont “5 à 10 fois supérieurs” à ceux observés après les deux doses initiales.

L’alliance américano-allemande a également souligné que son vaccin avait montré de bons résultats en laboratoire contre le variant Delta apparu pour la première fois en Inde et signalé désormais dans au moins 104 pays. D’après les deux entreprises, une troisième dose serait donc capable de renforcer l’immunité contre celui-ci également. Des tests sont en cours pour “confirmer cette hypothèse”, ont-elles déclaré.

Avec AFP

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR