Suivez-nous

Economie

Pétrole: le Brent oscille les 64 dollars le baril

Feriel Bouaziz

Publié

le

© DR |

Les prix du pétrole étaient instables en ce début de matinée du jeudi 4 mars, à l’ouverture de sommet de l’Opep+, Ce deuxième sommet de l’année, qui notons le rassemble les vingt-trois membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai perdait 0,28% à 63,89 dollars par rapport à la fermeture de la veille. Le baril américain de WTI pour avril s’est apprécié de 0,31% à 61,09 dollars.

Par ailleurs, les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés de l’Opep+ “vont prendre une décision importante sur l’approvisionnement en pétrole aujourd’hui“, a annoncé l’analyste, Naeem Aslam.

Selon l’AFP, les investisseurs et acteurs du marché supervisait également les données publiées dans le rapport mensuel par l’Agence international d’énergie (AIE), qui faisait état de la chute de 13,6 millions de barils aux Etats-Unis la semaine écoulée, ce qui est de bon augure quant à la reprise de la demande d’or noir. Ce volume a suffisamment marqué les esprits pour mettre de côté la hausse globale de 21,6 millions de barils des stocks de brut, soit la plus forte hausse hebdomadaire depuis 1982, rendue publique dans le même rapport.

Pour l’analyste de Commerzbank, Eugen Weinberg, “il est peu probable que ces données brossent un tableau fiable étant donnés les arrêts de production massifs dans les champs pétrolifères et les raffineries du Texas, causés par le temps glacial d’il y a deux semaines“.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR