Connect with us

Culture

Patrimoine culturel: de nouvelles instructions pour “la sauvegarde de la Casbah d’Alger”

Feriel Bouaziz

Published

on

Un Conseil interministériel s’est tenu mardi 8 décembre sous la présidence du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, afin d’établir de “nouvelles stratégies visant à préserver la Casbah d’Alger”, rapporte un communiqué des services du Premier ministre.

Ont pris part à cette réunion, des ministres de l’Intérieur, des Finances, de la Culture, de l’Habitat et du Tourisme mais également le wali d’Alger, et ce, dans le but de discuter du “suivi permanent” de l’évolution de la situation, selon la même source.

Dans ce sens, le premier ministre a tenu à rappeler les ”efforts consentis par l’Etat en matière de réhabilitation et de préservation” de ce lieu de mémoire qui est la Casbah, qui, pour rappel, est inscrite dans la liste du patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO depuis 1992 et classée site historique national depuis 1991.

Il est à noter, que cette démarche intervient suite à la requête du Comité du patrimoine mondial (World heritage center) de l’UNESCO, qui a demandé à l’Algérie d’établir un rapport sur l’état de conservation de la Casbah à partir du 1e décembre 2020. Un rapport actualisé sur l’état des lieux sera transmis lors de la 44éme session prévue en 2021.

Pour ce faire, Djerad a exigé une gestion de réhabilitation et de sauvegarde de la Casbah d’Alger dont l’organisation doit être en ”capacité à répondre aux exigences de la coordination permanente des différents intervenants”. En sus, ce dernier requiert la participation de la société civile qui est “un impératif“.

Pour rappel, plusieurs effondrements successifs ont eu lieu à la Casbah d’Alger, le dernier en date a eu lieu le 5 décembre, où une façade d’une bâtisse située dans le quartier N’fissa Ramdane à la haute Casbah est tombée en ruines, un autre avant lui a également succombé à son éboulement à la rue Rabah Riah au centre de la Casbah.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR