Panel de dialogue et de la médiation : Abdelaziz Rahabi pourrait intégrer l’instance

Abdelaziz Rahabi, ancien ministre de la Communication

 Le panel de dialogue et de la médiation que dirige l’ancien président de l’APN, Karim Younes, pourrait enregistrer, bientôt, l’arrivée d’une nouvelle recrue.

 

Il s’agit de l’ex-ministre de la communication, Abdelaziz Rahabi qui a eu à coordonner une première conférence de dialogue qui n’a connu, finalement, aucune suite, à savoir la rencontre d’Ain Beniane.

L’ancien diplomate ne s’oppose pas à l’idée de rejoindre cette instance de dialogue qui peine à convaincre pour l’instant. En effet, Abdelaziz Rahabi a laissé entendre, ce mercredi, qu’il intégrera le panel de Karim Younes.

Interrogé par la chaîne III de la Radio nationale, il précise qu’il était « favorable à toutes formes d’initiatives susceptibles de sortir le pays de l’impasse politique et qui répondent « aux aspirations du Hirak ».

Des aspirations qui sont, selon lui, la « justice sociale, une demande de contrôle de la richesse publique et l’instauration d’un système démocratique plein et entier ».

Pour l’instance on ignore le rôle qui sera confié à l’ancien ministre s’il intègre officiellement la commission de dialogue. Sera-t-il placé à la tête du futur comité des sages qui devrait être installé samedi prochain ? Fort probable.

Dans tous les cas de figure, la mission du panel s’est avéré, comme prévu, très délicate. L’équipe conduite par Karim Younes tourne au ralenti. Jusqu’à présent, il a tenu deux rencontres.

La première a eu lieu avec des jeunes présentés comme des représentants du Hirak, alors que certains d’entre eux sont militants des deux partis au pouvoir, le FLN et le RND. La deuxième entrevue a eu lieu, aujourd’hui, avec le secrétaire général par intérim de l’organisation des Moudjahidine et le président de la fondation de la wilaya IV historique, Youcef El Khatib.

Adsence Milieu article