Connect with us

Société

PAD-France dénonce “le silence international” sur la répression et les détentions arbitraires des manifestants et militants politiques

Le pacte des forces de l’alternative démocratique PAD-France en collaboration avec les collectifs Algériens de France : CREAD, ACDA, Révolution du Sourire, Nouvelle Algérie, Collectif Libérons l’Algérie et Justice et Solidarité ont dénoncé “le silence international dont celui de la France et des médias du monde sur la répression et les détentions arbitraires que subissent les manifestants, les militants et les personnalités politiques et publiques”. 

Kenza Ait Bachir

Published

on

Rassemblés devant l’assemblée nationale française (Palais Bourbon), le Collectif de la diaspora algérienne a dénoncé la complicité du gouvernement français dans la crise politique que vit l’Algérie depuis huit mois.

Cette action de protestation a pour objectif, selon le communiqué du PAD-France ‘d’alerter l’opinion publique française sur la situation politique en Algérie et la répression qui s’abat sur le peuple algérien, engagé depuis huit mois de lutte pacifique pour un changement radical du système, une Algerie démocratique et sociale et une transition démocratique, seul moyen qui assurera une rupture définitive avec le régime despotique en place”.

L’action aura pour objectif, poursuit la même source, “de dénoncer le silence international dont celui de la France et des médias du monde sur la répression et les détentions arbitraires que subissent les manifestants, les militants et les personnalités politiques et publiques par un pouvoir militaire et dictateur, dépourvu de toute légitimité institutionnelle et populaire”.

“Nous appelons à la solidarité populaire internationale avec le peuple algérien qui se bat qu’avec les moyens pacifiques afin de changer les choses dans un pays qui a trop souffert et qui a trop enduré”, conclut le communiqué.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR