Connect with us

Politique

Ouverture du procès de 20 détenus du Hirak dont 2 militants de RAJ aujourd’hui à Alger

Le procès de vingt détenus d’opinion s’ouvre aujourd’hui 02 janvier, au tribunal de Sidi M’hamed. C’est ce qu’a annoncé le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Rassemblement devant le tribunal Sidi M'hammed en soutien aux militants arrêtés durant les manifestations
© INTERLIGNES | Rassemblement de soutien aux détenus d'opinion devant le tribunal Sidi M'hamed à Alger

Il s’agit de la chambre 1 et 2 (arrêtés les vendredis 13 septembre et 4 octobre). Parmi eux : Boualem Gaz (Belouidat), Wafi Tigrine, Mohamed Smallah, Kamel Ould Ouali, Bouider Ahmed, Arhab Bachir, Aissous Massinissa, Bouarissa Reda et Sadaoui Rachid, précise la même source.

La ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH), affirme que les deux militants de l’association action jeunesse (RAJ), Karim Boutata et Ahcène Kadi ainsi que d’autres activistes et militants du Hirak comparaîtront devant le juge du même tribunal.

Pour rappel, les militants de RAJ ont été arrêtés le jeudi 26 septembre à Alger, puis placés sous mandat de dépôt par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed, le 29 septembre. Ils sont poursuivis pour les chefs d’accusations d’«atteinte à l’intégrité du territoire national» et «enrôlement de volontaires ou mercenaires pour le compte d’une puissance étrangère en territoire algérien», en référence aux articles 76 et 79 du code pénal.

Pour sa part, Soufiane Boutata, frère de Karim Boutata fait savoir que sa famille n’a été informée de la tenue de ce procès que ce matin.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR