Ouverture du dialogue avec le Cnapeste : Bouteflika instruit Benghabrit

Éducation : le rattrapage du retard dans le programme est-il « impossible »

Crédit photo : DR | Nouria Benghabrit, ministre de l'éducation en Algérie

Le président de la république a instruit la ministre de l’éducation de l’ouverture du dialogue avec le Cnapeste. « Sensible à la situation des enseignants et en droite ligne des orientations de SEM le Président de la République sur le renforcement du dialogue et de la concertation avec l’ensemble des partenaires sociaux, le ministère de l’éducation nationale confirme, encore une fois, que les portes sont ouvertes pour tous les enseignants désireux de déposer un recours auprès des directions de l’éducation, et que toutes les mesures appropriées seront prises dans les plus brefs délais », souligne Nouria Bneghabrit, dans un post publié aujourd’hui.

Hier, la ministre a appelé les grévistes à geler leur mouvement de protestation. Les enseignants radiés disposent d’un délai de deux mois pour introduire auprès des directions de l’éducation, des demandes de réintégration, a-t-elle annoncé.

Mégabannière (728x90)