Suivez-nous

Campus

Oran: un étudiant meurt renversé par une voiture échappant “une tentative d’agression”

Feriel Bouaziz

Publié

le

Un jeune étudiant nommé Imad Eddine Raouane originaire de Tiaret, a été renversé dans la nuit du dimanche 14 février par une voiture devant la cité universitaire Rezoug Belkhir à Oran, alors qu’il tentait d’échapper à “une tentative d’agression”.

Hier, aux environs de 20h30, un incident malheureux s’est produit sur la route nationale N°11, à proximité de la cité universitaire Rezoug Belkhir où l’étudiant, Imad Eddine Raouane, a trouvé la mort après avoir été percuté par une voiture alors qu’il tentait de fuir une bande de malfaiteurs au moment où il rejoignait la résidence universitaire.

Le défunt Imad Eddine Reaouane, âgée de 23 ans était inscrit en première année master en hydraulique, à l’université des sciences des technologies d’Oran (USTO), non loin de la cité universitaire Rezoug Belkhir.

Suite à ce terrible accident, les étudiants qui résident dans la même cité que la victime se sont rassemblés pour protester et dénoncer l’insécurité et la multiplication des agressions ainsi que les vols répétitifs devant leur lieu de résidence.

De son coté, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdelbaki Benziane a adressé à la famille du défunt ses condoléances déclarant que “c’est avec beaucoup de chagrin et de détresse que nous avons appris le décès de votre enfant et de notre enfant à nous tous, l’étudiant Rouane Imad Eddine, du département d’Hydraulique, faculté de Génie civile à l’université Mohamed Boudiaf d’Oran“, et d’ajouter qu'”en cette douloureuse circonstance, je vous présente en mon nom, et au nom des cadres et des personnels du ministère mes sincères condoléances, priant Allah de l’accueillir dans Son vaste paradis“.

Notons par ailleurs, que ces accidents dramatiques ne cessent de s’accroitre au niveau de cette résidence universitaire, les étudiants témoignent être victimes jour et nuit de “tentatives d’agressions et de vols“.

Pour rappel, ce terrible incident vient s’ajouter à celui de la jeune étudiante Bekkouche Nacéra résidente à la Cité universitaire pour filles Ouled Fayet 2 décédée, il y’a quelques jours à cause d'”un court-circuit” survenu au niveau d’une résistance dans la chambre où elle logeait.

Lire la suite
Publicité
Commentaires