Connect with us

En continu

Nouvelle manifestation à Kherrata: les protestataires réitèrent leur rejet de l’élection présidentielle du 12 décembre

Published

on

Pour donner force à leur marche du vendredi, les habitants de Kherrata, à 60 km à l’Est de Bejaia battent le pavé pour le troisième samedi consécutif réitérant leurs revendications principales portées depuis la naissance du mouvement populaire le 22 février à savoir le départ de toutes les figures du pouvoir et l’instauration d’un Etat civil et démocratiques. Les marcheurs ont également exprimé, une nouvelle fois, leur rejet de l’élection présidentielle du 12 décembre.

 

sans répit ni essoufflement, les manifestants de Kherrata ne sont pas contenté d’une seule journée de mobilisation populaire pour faire pression sur le pouvoir dont il ne cesse de réclamer le départ. Ce samedi, la ville est le théâtre d’une nouvelle manifestation où des centaines de personnes sont sortis dans la rue pour réitérer la revendication principale pour laquelle le peuple algérien a décidé d’investir la rue : « Remettre le pouvoir au peuple » pour un Etat de droit.

Comme hier vendredi, les manifestants ont fait part, une nouvelle fois, de leur rejet de la feuille de route du pouvoir qui consiste en l’organisation d’une élection présidentielle avant la fin de l’année. « ni dialogue ni concertation, dégagez », « organisez les élections aux émirats », « Etat civil et non militaire », scandent à gorges déployés les manifestants.

Contestant la décision du président de Talaie El Houriyet de se porter candidat pour l’élection du 12 décembre prochain, les manifestants ont tiré à boulets sur Ali Benflis scandant à tue-tête « Benflis à la poubelle ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR