Suivez-nous

Politique

Noureddine Tounsi relaxé, Said Boudour condamné à deux mois de prison avec sursis

Bouzid ICHALALENE

Publié

le

Le journaliste Said Boudour

Le journaliste Saïd Boudour a été condamné à deux mois de prison avec sursis et le lanceur d’alerte Noureddine Tounsi a été relaxé par le juge près le Tribunal Fellaoucen (cité Djamel) à Oran.

Les co-inculpés sont poursuivis pour trois chef d’inculpation qui sont « outragé à Corps constitué », articles 144 et 146 du code pénal, « diffamation » articles 296 et 298, et « chantage » par l’article 371 du même code.

Noureddine Tounsi est poursuivi pour « chantage » comme stipulé dans l’article 371 du code pénal. Les avocats ont détruit en brèche les trois accusations, puis ils ont relevé des vices de procédures dans le dossier. Ainsi, Saïd Boudour retrouvera sa liberté aujourd’hui 10 mars, et Noureddine Tounsi reste en détention car il est poursuivi dans une autre affaire pour laquelle il est en détention.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR