Suivez-nous

Monde

Normalisation avec Israël: La Tunisie dément et réitère son soutien au peuple palestinien

Publié

le

Le ministère tunisien des Affaires étrangères, de l’Immigration et des Tunisiens à l’étranger a démenti, hier soir, les informations largement relayées par des médias internationaux concernant la possibilité de normaliser les relations avec Israël. Il a notamment réitéré son soutien à la cause Palestinienne “juste“.

La Tunisie a réagi hier soir à travers un communiqué sur les informations provenant du New York Times et circulant dans un certain nombre de médias, tels que Sputnik, sur la possibilité d’établir des relations diplomatiques entre la Tunisie et l’“entité sioniste“.

Le document a affirmé que toutes ces allégations sont “infondées” et qu’elles sont “complètement contraires” à la position officielle et “immuable” de la République tunisienne, à savoir, le soutien de la cause palestinienne “juste” et des droits légitimes du peuple palestinien.

Le ministère a notamment souligné que “cette position de principe découle de la volonté du peuple tunisien et exprime ce qu’il ressent en termes de solidarité et de soutien absolu aux droits légitimes du peuple palestinien“.

Le communiqué a fait rappelé la position “ferme” du Président tunisien, Kaïs Saïed, qui a souligné à plusieurs occasions que “les droits du peuple palestinien sont inaliénables“, notamment son droit à l’autodétermination et à la création d’un État indépendant avec Jérusalem pour capitale.

“La Tunisie réitère sa pleine conviction qu’une paix juste, durable et globale ne peut être établie dans la région sans appliquer les décisions de légitimité internationale concernant les droits du peuple palestinien à récupérer ses terres volées et à établir son Etat indépendant”, a ajouté le communiqué.

Il est à noter que plusieurs médias internationaux ont partagé hier, mardi, des informations à ce sujet affirmant que la Tunisie serait “susceptible de normaliser ses relations avec Israël” et qu’elle serait parmi les prochains pays arabes à rejoindre “ces traités de paix avec Israël“.

Pour rappel, les Émirats arabes unis, Bahreïn le Soudan sont les seuls pays arabes, jusqu’à maintenant, qui ont établi des relations diplomatiques avec Israël.

Un seul pays du Maghreb, à savoir le Maroc, a rejoint la liste des pays précités le 10 décembre passé. En retour, l’ex président américain, Donald Trump, a reconnu, le jour même, la souveraineté du Royaume Marocain sur le Sahara Occidental.

Lire la suite
Publicité
Commentaires