Connect with us

En continu

Multipliant ses sorties, Gaid Salah efface Bensalah

Avatar

Published

on

Multipliant ses sorties et étoffant ses discours, le chef d’état major, Ahmed Gaid Salah affirme, ce mercredi 22 mai, dans une troisième intervention consécutive durant cette semaine, qu’il n’a “aucune ambition politique mis à part servir le pays”. 

 

“Que tout le monde sache que nous nous sommes engagés à maintes reprises et en toute clarté que nous n’avons aucune ambition politique mis à part servir notre pays conformément à nos missions constitutionnelles et le voir prospère et en sécurité. Telle est notre ultime finalité», a indiqué l’état major dans une nouveau discours en 4e région militaire à Ouargla.

Et d’ajouter: «Nous avons affirmé à maintes reprises que la responsabilité est un poids que ceux qui le portent doivent l’assumer devant Allah, devant leur patrie et eux-mêmes, tout au long de la période de l’accomplissement de leurs missions, conformément aux prérogatives qui leur sont assignées par la loi, et ce, en toute intégrité, fidélité et loyauté envers le serment”.

Se félicitant de la libération de la justice de toutes les formes de contraintes, le premier militaire du pays charge ceux qui ont jugé inopportunes les poursuites judiciaires contre “les prédateurs” en ce temps de crise politique soulignant que “L’objectif réel derrière cela est d’essayer par tous les moyens d’entraver cette démarche nationale majeure, afin de permettre aux têtes de la bande et à leurs acolytes de se soustraire et de s’échapper de l’emprise de la justice. Pour cela, elle a essayé d’imposer sa présence et ses desseins ; toutefois les efforts de l’Armée Nationale Populaire et de son commandement novembriste, étaient aux aguets et ont mis en échec ces complots et conspirations, grâce à la sagesse, la clairvoyance et la perception profonde du déroulement des évènements et l’anticipation de leur évolution».

Si le premier militaire du pays déclare n’avoir aucune ambition politique, ses multiples sorties, ses décisions ainsi que son interférence dans les affaires politiques du pays, démontrent que Gaid Salah est devenu le premier homme du pays -en l’absence de celui que le pouvoir s’échine à désigner-  effaçant même le Président par intérim Abdelkader Bensalah.

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR