Connect with us

Accueil

Moustique tigre: le Nord de l’Algérie en alerte

Published

on

© DR |

L’Institut Pasteur d’Algérie (IPA), a alerté dimanche 03 juillet, sur la présence du moustique tigre qui envahi actuellement le Nord du pays.

«Originaire des forêts tropicales d’Asie du Sud-Est, le moustique tigre (Aedes albopictus) s’est adapté à divers environnements et notamment au milieu urbain en profitant d’une multitude de récipients (vases, pots, bidons, gouttières…), dans lesquels il pond ses œufs dans de petites quantités d’eau. Le moustique tigre aime se nourrir sur l’être humain», écrit l’IPA dans un communiqué.

En Algérie, ajoute la même source, cette espèce «a été signalée pour la première fois en 2010 à Tizi-Ouzou», mais son «installation effective» n’a été constatée «qu’en 2015 dans la ville d’Oran (Aïn Turk)». «Le moustique tigre a envahi actuellement la majeure partie du Nord de l’Algérie», alerte l’Institut Pasteur, précisant qu’il est présent dans plus de 60% des régions du Nord.

Comment le reconnaitre

Sur le site de l’IPA, l’on retrouve d’ailleurs quelques informations pratiques sur ce moustique. Il est reconnu habituellement par «sa couleur foncée avec des rayures noires et blanches alternées sur tout son corps et ses pattes», comme «il est de petite taille comparé aux moustiques communs observés dans les maisons ou les vides sanitaires».

Ce moustique «peut transmettre certains virus pathogènes pour l’homme  comme celui de la dengue, du Chikungunya, ou du Zika», mentionne l’IPA, ajoutant que «ses piqûres sont très prurigineuses».

Les bons gestes à adopter

S’agissant des bons gestes pour éviter sa prolifération, l’Institut appelle à «éliminer d’abord l’eau stagnante, contenue dans les ustensiles, soucoupes, gamelles, sceaux et tout autre récipient pouvant contenir l’eau», à «vider régulièrement l’eau contenue dans les soucoupes des pots de fleurs ou remplacez l’eau des vases par du sable humide» et enfin à «couvrez les cuves et réservoirs d’eau (jarres, citernes,) avec un couvercle ou une toile de moustiquaire».

Pour éviter la piqure du moustique tigre, lorsque l’on est dans un quartier où il est actif, l’IPA invite les citoyens à «porter un pantalon et chemise ou tricot à manches longues», «appliquer du spray contenant l’extrait de citronnelle sur les membres exposés aux piqûres» ou à «allumer un serpentin diffuseur de répulsif anti-moustiques, à acheter dans les magasins et grandes surfaces». 

Continue Reading
Advertisement
Comments