Connect with us

Politique

Mourad Oulmi dépose plainte contre Omar Rebrab

Avatar

Published

on

© DR |
© DR | Mourad Oulmi, PDG de Sovac

Les récentes déclarations de Omar Rebrar, gérant de la filiale automobile du Groupe Cevital, qu’il a faites durant le procès dans lequel ont comparu certains propriétaires d’usines de montage automobile et qui s’est tenu au tribunal de Sidi M’hamed le 09 décembre passé, ont fait réagir les avocats de Mourad Oulmi, PDG du groupe Sovac, qui sont montés au créneau.

Les bâtonniers, qui affirment dans un communiqué rendu public aujourd’hui que « dans l’affaire des constructeurs automobiles, dont Monsieur Oulmi Mourad PDG de Sovac Algérie n’était pas cité comme partie à l’instance », précisent que « les propos de Mr Omar Rebrab ( Groupe CEVITAL), faisant état de l’octroi par leur client d’une villa à Hydra au profit de l’ex-ministre de l’Industrie et des Mines actuellement en fuite, sont d’une extrême gravité et constituent une infraction punie par la loi ».

Selon les avocats du patron de Sovac, qui « n’a jamais possédé une villa a Hydra », les propos tenus par le fils de l’homme le plus riche du Maghreb seraient tout simplement « un signalement malveillant », qui aurait pour objectif de « de nuire à la réputation de M. Oulmi », est-il déclaré dans le communiqué.

Incarcéré à la prison d’El Harrach depuis six mois et poursuivi pour « affaires liées à la dilapidation de deniers publics, abus de fonction et attribution d’indus privilèges », Mourad Oulmi a mandaté ses avocats pour déposer une plainte contre Omar Rebrab pour « signalements malveillant », comme le permet la loi « 06-01 relative à la lutte contre la corruption », ont déclaré les avocats.

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR