Suivez-nous

En continu

Mouloud Hamrouche répond à Saidani: “Je ne serai pas candidat aux élections présidentielles”

Avatar

Publié

le

L’ancien chef du gouvernement, Mouloud Hamrouche

L’ancien chef du gouvernement, Mouloud Hamrouche a réagit, ce lundi 25 mars,  à la proposition d’Amar Saidani, de le désigner comme le candidat du parti pour la succession du président sortant Abdelaziz Bouteflika.

 

Au lendemain de l’entretien accordé par Amar Saidani à TSA, Mouloud Hamrouche n’a pas manqué d’apporter quelques précisions dans un communiqué rendu publique intitulé « fausses échéances, vrais enjeux ». «Des déclarations d’acteurs politiques, de sites d’information, de réseaux sociaux et des articles de journaux parlent et affichent, de temps en temps, des noms de plausibles candidatures à de probables échéances électorales ou instances transitoires”, indique l’auteur du communiqué.

“Je souhaite porter à la connaissance de l’opinion publique, aux animateurs de ces réseaux sociaux et aux rédactions de ces sites d’information que je ne suis nullement candidat”, a tenu à préciser M. Hamrouche avant d’ajouter qu’il  ne sera pas “candidat à d’éventuelles instances de transition ni à de futures élections quelles que soient leurs natures, leurs échéances et leurs conditions”, précise-t-il

Pour rappel, Amar Saidani avait déclaré hier à TSA que «Le FLN peut présenter au moins trois candidats : Abdelaziz Belkhadem, Abdelmadjid Tebboune et Mouloud Hamrouche. Ils peuvent se présenter au nom du parti. Nous ne pouvons pas soutenir un candidat qui n’est pas militant du FLN. Pour les critères, Mouloud Hamrouche est le plus ancien, c’est lui qui a eu le plus de responsabilités et qui est fils de chahid. Il a toutes les caractéristiques pour être le prochain candidat du FLN».

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR