Connect with us

Politique

Mostaganem: Dalila Touat condamnée à 18 mois de prison ferme

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Dalila Touat a été condamnée ce lundi 18 janvier à 18 mois de prison ferme, a-t-on appris auprès de ses avocats. En grève de la faim depuis le 03 janvier, l’activiste a été condamnée dans une précédente affaire à 2 ans de prison sans mandat de dépôt.

Le verdict est tombé ce lundi au tribunal de Mostaganem. Dalila Touat est condamnée à 18 mois de prison ferme alors que le procureur de la république avait requis, le 11 janvier, 2 ans de prison ferme et 300,000 DA d’amende. Dans cette affaire, l’enseignante de physique est poursuivie pour “outrage à fonctionnaires et institutions de l’État”, “diffamation” et “publications portant atteinte à l’ordre public”.

Poursuivie dans une autre affaire, Dalila Touat a été condamnée le 30 novembre dernier par le tribunal de Mostaganem à 2 ans de prison ferme sans mandat de dépôt. Dans ce dossier, on reproche à Dalila Touat d’avoir incité les citoyens à boycotter le référendum populaire du 1er novembre et “outrage à fonctionnaires dans l’exercice de ses fonctions”.

Détenue depuis le 3 janvier, l’activiste a enclenché depuis une grève de la faim qu’elle poursuivit encore.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR