Connect with us

Monde

Mort de l’avocate, écrivaine et figure féministe, Gisèle Halimi, à l’âge de 93 ans

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

L’avocate Gisèle Halimi est décédée ce mardi 28 juillet à l’age de 93 ans, rapporte l’agence de presse AFP en citant des membres de sa famille.

“Elle s’est éteinte dans la sérénité, à Paris”, a déclaré à l’AFP l’un de ses trois fils, Emmanuel Faux, estimant que sa mère avait eu “une belle vie”. 

Née à Tunis en 1927, Gisèle Halimi s’est engagée pour l’indépendance de son pays natal la Tunisie mais aussi pour celle de l’Algérie. Durant les années soixante l’avocate décide de prendre la défense de Djamila Boupacha, militante du FLN accusée d’avoir déposé une bombe à Alger.

Gisèle Halimi est également connue pour ses engagements féministes. En 1971 elle fond avec Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir l’association pour le droit à l’avortement “Choisir la cause des femmes”.

Écrivaine

Avocate et féministe, Gisèle Halimi a également mené une carrière d’écrivaine. Elle a publié une quinzaine de titres au total. Parmi eux figurent “Djamila Boupacha” (1962) et “La Kahina” (2006) qui retrace la vie de la reine berbère Dihya connue sous le nom de Kahina.




Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR