Connect with us

En continu

Mokrane Ait Larbi rejette l’invitation du panel du dialogue

Avatar

Published

on

L’avocat et militant des droits de l’homme, Mokrane Ait Larib a répondu, ce lundi 29 juillet, à l’invitation pour rejoindre le panel du dialogue et de médiation, qui a tenu ce dimanche 23 juillet sa première réunion.

 

La réponse de l’avocat est sans équivoque.  “Nous devons faire la différence entre l’appel du pouvoir et l’appel de la patrie”, a-t-il écrit dans un communiqué publié sur sa page Facebook. “D’un point de vue du principe, le dialogue est un moyen pour rapprocher les points de vue afin de régler les conflits. Mais l’unique but de ce dialogue tracé par le pouvoir ne dépasse pas l’organisation de l’élection présidentielle”, ajoute-t-il.

L’avocat n’a pas manqué de rappeler les mesures exigés pour la réussite de ce dialogue, à savoir : la libération, sans conditions, de tous les détenus politiques ; la fin des restrictions aux libertés individuelles et collectives ; l’interdiction de l’utilisation de la force contre les manifestants pacifiques ; libérer les accès à Alger lors des manifestations ; éloigner les symboles du régime corrompu ; cesser d’interdire le drapeau amazigh ; ouverture des médias publics au débat libre et contradictoire ainsi que la prise de mesures claires et rigoureuses en vue de mettre les chaînes de télévision privées au service de l’information, sans discrimination de temps d’antenne entre les partisans du pouvoir et ses opposants.

“Enfin, je ne peux pas réfléchir à un dialogue dont les objectifs ont été définis par le pouvoir”, conclut-il en signe de refus à l’appel lancé par le panel du dialogue.

Pour rappel, le panel a invité hier dimanche 23 personnalités pour rejoindre la commission chargée de trouver une solution consensuelle à la crise actuelle en l’occurence à savoir: Djamila Bouhired, Ahmed Taleb Ibrahimi, Mouloud Hamrouche, Ahmed Benbitour, Mokdad Sifi, Abdelaziz Rahabi, Lyes Merabet, Ilyas Zerhouni, Messaoud Boudiba, Guessoum Abderrazak, Rachid Benyelles, Hadda Hazzam, Brahim Ghouma, Brouri Mansour, Rachid Hanifi, Adda Bounedjar, Fares Mesdour, Mustapha Bouchachi, Chemseddine Chitour, Benbraheml Fatma-Zohra, Drifa Ben M’hidi, Saïd Bouizri, et Mokrane Aït Larbi.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR