Connect with us

Société

Mohamed Melhag : “la situation sanitaire en Algérie est inquiétante”

Published

on

L’Algérie connait ces dernières semaines une recrudescence des cas de contaminations et des décès dus au coronavirus. Près de 400 nouveaux cas sont enregistrés quotidiennement ainsi qu’une moyenne de 10 décès par jour, et ce, après “des mois de stabilité”. Le professeur et chercheur en virologie, Mohamed Melhag, alarme sur une situation “inquiétante“.

Après la stabilité enregistrée ces derniers mois par rapport la situation sanitaire en Algérie, le virus du COVID-19 frappe maintenant à un rythme accéléré”, a déclaré docteur Melhag à la chaîne télévisée El-Bilad et a exprimé “ses craintes par rapport à la prochaine période”.

Le chercheur a regretté que l’Algérie soit passée “d’un maximum de 100 cas par jour à près de 400 cas par jour” et a appelé à prendre les mesures nécessaires pour “rattraper la situation” avant qu’elle devienne “critique”.

Docteur Melheg a expliqué cette recrudescence par “le relâchement” des citoyens surtout avec le début de la saison estivale “marqué par les fêtes, les mariages, les sorties à la plage, les transports”, selon lui, “tout ça peut participer à l’accélération du rythme des contaminations au covid-19“.

Dans ce sens, le chercheur a appelé au respect du protocole sanitaire, à savoir le port du masque, la distanciation sociale ainsi que le lavage régulier des mains, puisque “la coexistence avec le virus ne veux pas dire ne pas se protéger”.

Il est à noter qu’au mois d’avril l’Algérie signalait entre 90 et 100 cas quotidiennement. le nombre de décès dus au coronavirus à cette période ne dépassait pas les 10 morts par jour. En ce mois de juin, l’Algérie enregistre tous les jours près de 400 cas de contaminations ainsi qu’une moyenne de 10 décès.

Pour rappel, le pic de contaminations en Algérie a été enregistré durant la période qui a suivi le référendum sur la constitution, soit entre novembre et décembre 2020 où le nombre de cas quotidien dépassait les seuil des 1000 cas.

Campagne de vaccination

L’Algérie mène une campagne de vaccination contre le COVID-19 depuis janvier dernier. Trois vaccins sont utilisés, à savoir le russe Spoutnik V, le chinois Sinovac, et le britannique AstraZeneca. La directrice générale de la pharmacie au ministère de la santé, Wahiba Hadjoudj, a indiqué vendredi dernier, que l’Algérie réceptionnera 2,5 millions de doses de vaccins d’ici le début du mois de juillet“.

Pour rappel, les services de santé ont installé des vaccinodromes dans plusieurs communes à travers le pays dans le cadre de la vaccination massive. Le lieu résidentiel et l’âge du citoyen ne sont pas pris en compte, il peut donc se faire vacciner dans le vaccinodrome qui lui convient. Son nom sera enregistré sur la plate forme du ministère et une carte avec la date du rappel le lui sera donnée après la vaccination.

Continue Reading
Advertisement
Comments