Connect with us

Digital

Meurtre de Djamel: La LADH engage des procédures judiciaires contre les auteurs d’une vidéo « appelant à la haine »

Published

on

La Ligue Algérienne des Droits de l’Homme (LADH) a annoncé ce mardi 17 août avoir engagé des procédures judiciaires contre les auteurs d’une vidéo comprenant un « discours de haine » et « un appel à la violence ». Il s’agit de la vidéo qui a été diffusée sur les réseaux sociaux après le meurtre de Djamel Bensmail à Tizi-Ouzou et qui a appelé à « rayer la Kabylie de la carte nationale ».

« Suite à la diffusion sur les différentes plateformes des réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Tiktok…) d’une vidéo appelant à la haine raciale, la ligue algérienne des droits de l’Homme (LADH) a décidé d’agir en saisissant la justice« , a indiqué la LADH dans un communiqué rendu public aujourd’hui.

Le président de la LADH, Me Mokhtar Bensaïd, a « instruit le bureau d’Annaba d’entreprendre les procédures judiciaires nécessaires dans cette affaire. Le président du bureau d’Annaba, Me Adel Messaoudi a introduit ce mardi 17 août 2021, une plainte contre « X » auprès du procureur de la République près le tribunal d’Annaba afin que tous les individus ayant pris part à cette vidéo soient identifiés et jugés pour « discours de la haine comprenant un appel à la violence », conformément à l’article 32 de la loi sur la lutte contre la discrimination et le discours de haine », a détaillé l’ONG.

Rappelant le contenu de la vidéo qui a été massivement relayée sur les réseaux sociaux, la LADH a indiqué que les trois auteurs de la vidéo appelaient « à rayer la Kabylie de la carte de l’Algérie« .

Pour la Ligue « ces individus tentent d’utiliser la tragédie nationale et l’effet de choc provoqué par l’inqualifiable assassinat de « Jemmy » pour cracher leur venin et distiller leur haine contre les habitants de toute une région du pays ».


« Au moment où l’Algérie subit une vague de tragédies nationales (Covid-19, incendies, lynchage d’un innocent…), et a besoin de la conjugaison des efforts de toutes ses filles et tous ses fils, certaines parties malintentionnées, déverse leur haine et tentent d’exploiter une épreuve douloureuse pour diviser les Algériens et allumer le feu de la Fitna », a dénoncé la LADH tout en appelant « à l’unité et à la poursuite de l’élan de solidarité« .

Continue Reading
Advertisement
Comments