Connect with us

Société

Messaoud Belambri :” 4.500 pharmacies seront mobilisées pour la vaccination anti-covid-19″

Published

on

Le président du Syndicat National des Pharmaciens d’Officine (SNAPO), Messaoud Belambri, a révélé, ce matin à la Radio nationale, le lancement “imminent” de la campagne de vaccination contre le Covid dans les pharmacies. A cet effet, “4.500 pharmacies” réparties à travers le pays seront mobilisées.

Lors de son passage dans l’émission “L’Invité du matin” ce jeudi, Massoud Belambri a souligné que l’Algérie est “en véritable état de guerre contre l’épidémie”, appelant à l’instauration de “l’état d’urgence sanitaire”.

Par ailleurs, le syndicaliste a suggèré d’autoriser les pharmaciens de faire “des tests de détection précoce et rapide du coronavirus” afin de “soulager la pression sur les hôpitaux“.

Malgré l’état défaillant du système de santé algérien et les dizaines de décès dus au COVID-19 enregistrés quotidiennement, le porte parole du syndicat a estimé que “l’Algérie a pu, grâce à son infrastructure dans le domaine de l’industrie pharmaceutique, éviter une véritable catastrophe“,  ajoutant que le pays “a été pionnier dans l’acquisition de vaccins avec une décision audacieuse et courageuse, et que ses infrastructures permettaient l’autosuffisance dans la fabrication de masques et de stérilisateurs et de gants médicaux”.

Messaoud Belambri a rappelé lors de son passage à la Radio nationale que le pays commencera à partir de septembre prochain la fabrication du vaccin chinois Sinovac “en quantités moyennes“, précise-t-il, pour atteindre dans un second temps la fabrication “de grandes quantités pour l’exportation”, a-t-il affirmé.


Pour rappel, l’Algérie a initié la campagne de vaccination contre le coronavirus en février dernier. Selon le directeur de l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA), Fawzi Derrar, le pays a conclu un accord avec le partenaire chinois pour lui “fournir 5 millions de doses de vaccins anti-covid–19 par mois”.

Il est à noter que l’Algérie traverse une période très difficile à cause de la large propagation du Covid qui a engendré la saturation des hôpitaux et une pénurie d’oxygène. Cette situation, accentuée par la mauvaise répartition de l’oxygène, a causé la morts de dizaines de patients dernièrement.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR