Connect with us

Accueil

Menacés par les pertes: l’ONAB vole au secours des aviculteurs

Published

on

Anticipant sur d’éventuelles pertes en cette période de fortes chaleurs, l’Office national des aliments de bétails (ONAB), vole au secours des aviculteurs en mettant à leur disposition ses abattoirs à travers le pays.

«Devant la baisse des prix du poulet sur le marché national, le groupe OBAN met à la disposition de l’ensemble des aviculteurs, ses abattoirs régionaux situés à l’Ouest, à l’Est et au Centre», a indiqué, mercredi, l’organisme dans un communiqué.

Pour l’Ouest du pays, il s’agit des abattoirs sis dans les wilayas de Mostaghanem, Ain Temouchent, Sidi Bel Abbès, Mascara et Oran. A l’Est, les abattoirs concernés sont ceux de Batna, Sétir, Annaba et Skikda, tandis qu’au centre, les éleveurs de volailles peuvent se diriger dans les abattoirs de Tizi-Ouzou, Bouira et Blida.   

Le prix de gros de la volaille chez les leveurs, connait actuellement une baisse sensible, jusqu’à 160 150 Kg.  

Un professionnel de la filière nous a indiqué que l’intérêt de la démarche de l’ONAB, «est d’éviter, d’une part, d’éventuelles pertes aux éleveurs qui, parfois, ne trouvent pas d’acheteurs».

D’autre part, «il s’agit d’absorber le surplus sur le marché» et pouvoir maintenir les prix à des niveaux qui garantissent les gains à chaque intervenant de la chaine. En février dernier, près de 100.000 aviculteurs algériens ont été déclarés en faillite en raison des pertes enregistrées, selon le Conseil national interprofessionnel de la filière avicole (CNIFA).

Continue Reading
Advertisement
Comments