Connect with us

En continu

Marche pour la promotion de Tamazight à Tizi-Ouzou: des lycéens convoqués par la police

Avatar

Published

on

Des lycéens, qui ont participé à la marche pour la promotion de tamazight, dans la localité de Mekla, le 10 décembre dernier, viennent d’être convoqués par la police.   Après ces convocations, des citoyens de la localité ont observé ce matin  un sit-in devant le commissariat de la sûreté de la daïra de Mekla, alors qu’un militant des droits de l’Homme, Ali.I, a entamé une marche de 18 km, depuis son village à Ait Zellal vers le même siège afin de dénoncer « un harcèlement policier dont il est victime », lit-on sur la page facebook de ce militant connu. Dans un appel, du comité de soutien de la daïra de Mekla aux blessés du printemps noir et aux lycéens convoqués par la police,  il est indiqué que « suite à la marche pour la langue berbère Igurtha A. un jeune lycéen est plusieurs autres lycéennes de la région qui ont participé à la marche pacifique qui a eu lieu dans la ville de Mekla le 10.12 .2017 pour la généralisation de la langue Amazigh. Ils  sont convoqués au commissariat de Mekla avec Ali Ioutchene victime du Printemps noir et activiste des droits de l’Homme et Observatoire des Droits de l’Homme. Le rassemblement de ce matin devant le commissariat est initié afin de soutenir les personnes convoquées  et pour dires non à la répression policière et oui à la liberté d’expression.

 

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR