Connect with us

Politique

Marche du hirak à Kherata (Bejaïa) : La mobilisation était au rendez-vous

Achour Nait Tahar

Published

on

La ville Kherata dans la wilaya de Bejaïa a renoué ce 15 août avec les marches de protestation populaire contre le régime en place. Une foule nombreuse a de nouveau battu le pavé pour réclamer la libération des détenus et relancer le Hirak.

Les artères de la ville de Kherata ont vibré sous les slogans des manifestants qui vise la reprise des manifestations du Hirak, mis en veilleuse depuis la mi-mars pour éviter la propagation du nouveau coronavirus. Des jeunes et des moins jeunes ont investi la rue à l’occasion de cette marche dans l’espoir de donner une deuxième vie à la révolution au Hirak.

Les manifestants munis de drapeaux et de pancartes sur lesquelles on peut lire “Libérez les détenus”, “Système Bricolage”, “Système dégage”. A la tête de la marche, une grande banderole a été déployé portant le slogan suivant : “Vive la lutte, car seule la lutte paie”. Des pancartes appelant à la libération du journaliste Khaled Drareni ont été exhibé.

La foule avançait en entonnant des slogans hostile aux pouvoir à l’instar de “Tebboune mezouar, djabouh l3asker makach echar3ia, echaab t’harer houa li yaqrar dawla madania” (élection de Tebboune est truqué, imposé par l’armée, le peuple s’est libéré c’est lui qui décidera de l’instauration d’un état civil. D’autres slogans ont également retenti entre autre “Dwala madania machi 3askaria” ( Etat civil et non militaire).

Après près de Cinq mois de suspension pour cause de pandémie Covid-19, les manifestations de rue reviennent à partir de la ville de Kherata. Les militants du Hirak n’ont pas encore dit leur dernier et espèrent toujours faire renaitre la flamme de la contestation. Au vu de la mobilisation d’aujourd’hui prouve que la détermination n’a pas été altéré.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR