Connect with us

Société

Manque de liquidités dans le réseau postal: les mesures du gouvernement

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Le gouvernement a pris, mardi, à l’issue d’une réunion présidée par Abdelaziz Djerad, cinq mesures pour faire face au manque de liquidités dans les bureaux d’Algérie Poste, a annoncé un communiqué des services du Premier ministres repris par l’agence de presse APS.

En premier lieu, le chef du gouvernement a justifié les longues files d’attente devant les bureaux de postes par les mesures de prévention dont les règles d’organisation du travail, de respect de la distanciation physique et d’accès aux bureaux de poste.

Abdelaziz Djerad pointe également “l’indisponibilité d’une partie des personnels féminin ayant la garde d’enfants et également des personnels victimes de contamination au Covid-19”.

Pour lui, cette situation actuelle “ne se pose pas en termes de disponibilité de liquidités”, mais elle est plutôt due à la situation sanitaire qui a ralenti “l’économie avec ses conséquences sur la circulation et de recyclage des liquidités”.

De ce fait et afin de faire face à cette situation, le ministre a instruit les départements concernées d’appliquer une série de mesures.

En Premier lieu, le ministre a ordonné les départements concernés d’étaler “pendant tout le mois calendaire, le versement des salaires, des retraites et des aides sociales de l’Etat et d’adapter les horaires de travail des bureaux de postes en fonction de la demande exprimée”.

Il a également ordonné “l’élargissement de l’accès aux guichets automatiques des banques en mettant en œuvre rapidement l’interopérabilité des systèmes monétiques d’Algérie Poste et celui des banques”.

Ensuite, le ministre a engagé les walis à s’impliquer “pour superviser et accompagner par des escortes les mouvements de fonds entre les agences excédentaires et les agences en déficit de liquidité”.

En outre, Abdelaziz Djerad a appelé à “l’accélération du processus permettant aux banques et établissements financiers de verser leurs excédents de trésorerie dans les bureaux de postes”.

Enfin, Djerad a appelé les acteurs de la société civile “à apporter leur assistance à l’organisation des files d’attentes à l’extérieur des bureaux de postes et faire respecter les règles de distanciation physique avec l’aide des services de sécurité qui sont constamment mobilisés pour la sécurité des citoyens”

Avec APS.

Economie

Sonelgaz: 70 mds de DA de factures impayées depuis début 2020

Avatar

Published

on

By

© DR |

 Le montant des factures d’électricité et de gaz impayées par les clients de Sonelgaz depuis le début de 2020 s’élève à 70 milliards de dinars, a indiqué jeudi à Alger le Président directeur général (P-dg) du groupe, Chaher Boulakhras.

Dans une déclaration à la presse, en marge de la cérémonie de signature des traités de fusion de quatre filiales du groupe Sonelgaz, M. Boulakhras a précisé que le montant des créances résultant du non-paiement des factures d’électricité et de gaz par les clients de Sonelgaz, depuis le début de 2020, s’élevait à 70 milliards de DA contre 53 milliards de DA à la même période en 2019.

Le P-dg de Sonelgaz a imputé cette hausse des créances à la crise sanitaire mondiale qui, a-t-il dit, n’a pas épargné l’Algérie.

M. Boulakhras a rappelé que Sonelgaz avait décidé de ne recourir à aucune coupure d’électricité et de gaz jusqu’à la fin de la crise sanitaire induite par la Covid-19, soulignant que le Groupe procèdera au recouvrement de ses créances auprès de ses clients après la fin de l’épidémie.

L’objectif principal de l’entreprise est d’accompagner les pouvoirs publics dans la lutte contre cette pandémie et l’amélioration de la qualité de prestations fournies aussi bien aux citoyens qu’aux entreprises industriels et exploitations agricoles, a-t-il dit.

Soulignant que la Sonelgaz n’a enregistré à ce jour aucun incident technique majeur, il a fait remarque que les citoyens ont pu passer les étapes du confinement à l’aise en ce qui concerne l’approvisionnement en gaz et électricité, hormis quelques coupures prises en charge très rapidement.

M. Boulakhras a également indiqué que le Groupe Sonelgaz a décidé, après approbation de son Conseil d’administration, de réduire de 30% ses programmes d’investissement et de plus de 10% les coûts d’exploitation et de maintenance dans un premier temps, expliquant que le Groupe a pris cette décision à l’effet d’accompagner les efforts nationaux visant à diminuer les dépenses au cours de cette année suite à la crise sanitaire.

Continue Reading

Société

Coronavirus: 477 nouveaux cas et 10 décès supplémentaires

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

477 nouveaux cas de coronavirus et 10 nouveaux décès ont été enregistrés durant les dernières 24h en Algérie, selon le dernier bilan du comité scientifique.

Ce nouveau bilan porte le nombre total de contaminations à 37664 et celui des décès à 1351, précise le comité scientifique.

Le nombre de guérisons a augmenté de 304 nouveaux cas pour atteindre un total de 26308, ajoute la même source.

En outre, le comité scientifique a fait état de 46 patients se trouvant en soins intensifs.

Continue Reading

Campus

Ministre de l’Enseignement Supérieur: Le 23 août est la date de la reprise des cours à distance

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Le ministre de l’Enseignement supérieur, Abdelbaki Benziane, a clarifié, vendredi, que le 23 août marquera la reprise des cours à distance tandis que le retour aux universités sera annoncé par les institutions en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique dans chaque wilaya.

“Nous attirons votre aimable attention, chers étudiants, sur le fait que le 23 août 2020 est la date de la reprise des cours à distance”, a-t-il clarifié via une publication diffusé sur Facebook.

“Quant à la date de la reprise des cours dans les instituions universitaires, elle sera annoncée ultérieurement par chaque institution en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique dans chaque wilaya”, -a-t-il rappelé.

Le 25 juillet, le ministre a déclaré que “la rentrée universitaire a été fixée au 23 août prochain, tandis que les cours devraient reprendre progressivement au gré de l’évolution de l’épidémie du coronavirus“.

“Un protocole pour la reprise progressive des cours universitaires a été mis en place en coordination avec le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière”, avait-il assuré.

Continue Reading
Advertisement

Tendances