Connect with us

Société

Manque de liquidités dans le réseau postal: les mesures du gouvernement

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Le gouvernement a pris, mardi, à l’issue d’une réunion présidée par Abdelaziz Djerad, cinq mesures pour faire face au manque de liquidités dans les bureaux d’Algérie Poste, a annoncé un communiqué des services du Premier ministres repris par l’agence de presse APS.

En premier lieu, le chef du gouvernement a justifié les longues files d’attente devant les bureaux de postes par les mesures de prévention dont les règles d’organisation du travail, de respect de la distanciation physique et d’accès aux bureaux de poste.

Abdelaziz Djerad pointe également “l’indisponibilité d’une partie des personnels féminin ayant la garde d’enfants et également des personnels victimes de contamination au Covid-19”.

Pour lui, cette situation actuelle “ne se pose pas en termes de disponibilité de liquidités”, mais elle est plutôt due à la situation sanitaire qui a ralenti “l’économie avec ses conséquences sur la circulation et de recyclage des liquidités”.

De ce fait et afin de faire face à cette situation, le ministre a instruit les départements concernées d’appliquer une série de mesures.

En Premier lieu, le ministre a ordonné les départements concernés d’étaler “pendant tout le mois calendaire, le versement des salaires, des retraites et des aides sociales de l’Etat et d’adapter les horaires de travail des bureaux de postes en fonction de la demande exprimée”.

Il a également ordonné “l’élargissement de l’accès aux guichets automatiques des banques en mettant en œuvre rapidement l’interopérabilité des systèmes monétiques d’Algérie Poste et celui des banques”.

Ensuite, le ministre a engagé les walis à s’impliquer “pour superviser et accompagner par des escortes les mouvements de fonds entre les agences excédentaires et les agences en déficit de liquidité”.

En outre, Abdelaziz Djerad a appelé à “l’accélération du processus permettant aux banques et établissements financiers de verser leurs excédents de trésorerie dans les bureaux de postes”.

Enfin, Djerad a appelé les acteurs de la société civile “à apporter leur assistance à l’organisation des files d’attentes à l’extérieur des bureaux de postes et faire respecter les règles de distanciation physique avec l’aide des services de sécurité qui sont constamment mobilisés pour la sécurité des citoyens”

Avec APS.

Société

Mostaganem: Réaménagement des horaires du confinement pour l’ensemble des communes

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Les horaires du confinement partiel à domicile ont été réaménagés dans l’ensemble des communes de la wilaya de Mostaganem pour une durée de 15 jours, annonce mercredi un communiqué du ministère de l’Intérieur.

A compter de jeudi 13 août , le confinement partiel à domicile sera applicable de 23h00 au lendemain 06h00 , informe le communiqué.

Ce confinement partiel impliquera pour la wilaya un arrêt total de l’ensemble des activités commerciales, économiques et sociales y compris la suspension du transport des voyageurs et la circulation des voitures, précise le document.

Cette décision intervient en “application des dispositions du décret exécutif 20-168 du 29 juin 2020 portant prorogation du confinement partiel à domicile et renforcement du dispositif de lutte contre l’expansion de la Covid-19, notamment son article 3 obligeant Mesdames et Messieurs les Walis, lorsque la situation sanitaire l’exige, de procéder au confinement partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs localités, communes ou quartiers connaissant des foyers ou des clusters de contamination”, ajoute le même document.

Continue Reading

Société

Tébessa: Réaménagement des horaires du confinement dans 6 communes

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Les autorités locales ont décidé de réaménager les horaires du confinement partiel à domicile dans six communes de la wilaya de Tébéssa pour une durée de 14 jours, annonce mercredi un communiqué du ministère de l’Intérieur.

A compter de jeudi 13 août , le confinement partiel à domicile sera applicable de 20h00 au lendemain 05h00 pour les communes de Cheria, El-Ogla, Bir El-Ater, Ouenza et El-Aouinet, informe le communiqué.

Ce confinement partiel impliquera pour les communes suscitées un arrêt total de l’ensemble des activités commerciales, économiques et sociales y compris la suspension du transport des voyageurs et la circulation des voitures, précise le communiqué.

Cette décision intervient en “application des dispositions du décret exécutif 20-168 du 29 juin 2020 portant prorogation du confinement partiel à domicile et renforcement du dispositif de lutte contre l’expansion de la Covid-19, notamment son article 3 obligeant Mesdames et Messieurs les Walis, lorsque la situation sanitaire l’exige, de procéder au confinement partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs localités, communes ou quartiers connaissant des foyers ou des clusters de contamination”, ajoute le même document.

Continue Reading

Société

Tribunal militaire : Ghali Belkcir, Guermit Bonouira et Darouiche Hicham poursuivis pour haute trahison

Melissa NAIT ALI

Published

on

© DR |
© DR | Tribunal militaire de Blida


L’ancien commandant de la gendarmerie Nationale, Ghali Belkcir et l’ex-secrétaire particulier de Gaid Salah, Guermit Bonouira ainsi que le commandant Darouiche Hichem sont officiellement poursuivi pour “haute trahison”.


Conformément aux dispositions de l’article 11, alinéa 3 du code de procédures pénales, monsieur le Directeur de la Justice Militaire au Ministère de la Défense Nationale informe l’opinion publique des poursuites judiciaires engagées par le parquet militaire de Blida pour le chef d’accusation de haute trahison (possession d’informations et de documents secrets pour les remettre à des agents d’un pays étranger), à l’encontre de l’Adjudant-chef à la retraite BOUNOUIRA Guermit, du Commandant DAROUICHE Hichem, et du Général à la retraite BELKSIR Ghali, conformément à l’article 63, alinéa 2 du Code Pénal“, annonce le MDN dans un communiqué rendu public aujourd’hui.

Selon la même source, le juge d’instruction militaire de Blida a mis en détention provisoire les deux accusés BOUNOUIRA Guermit et DAROUICHE Hichem en vertu d’un mandat de dépôt à l’établissement pénitentiaire militaire de Blida. Le même juge, lit-on dans le communiqué, a émis un mandat d’arrêt à l’encontre de l’accusé BELKSIR Ghali.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR