Connect with us

Société

Manque de liquidités dans le réseau postal: les mesures du gouvernement

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Le gouvernement a pris, mardi, à l’issue d’une réunion présidée par Abdelaziz Djerad, cinq mesures pour faire face au manque de liquidités dans les bureaux d’Algérie Poste, a annoncé un communiqué des services du Premier ministres repris par l’agence de presse APS.

En premier lieu, le chef du gouvernement a justifié les longues files d’attente devant les bureaux de postes par les mesures de prévention dont les règles d’organisation du travail, de respect de la distanciation physique et d’accès aux bureaux de poste.

Abdelaziz Djerad pointe également “l’indisponibilité d’une partie des personnels féminin ayant la garde d’enfants et également des personnels victimes de contamination au Covid-19”.

Pour lui, cette situation actuelle “ne se pose pas en termes de disponibilité de liquidités”, mais elle est plutôt due à la situation sanitaire qui a ralenti “l’économie avec ses conséquences sur la circulation et de recyclage des liquidités”.

De ce fait et afin de faire face à cette situation, le ministre a instruit les départements concernées d’appliquer une série de mesures.

En Premier lieu, le ministre a ordonné les départements concernés d’étaler “pendant tout le mois calendaire, le versement des salaires, des retraites et des aides sociales de l’Etat et d’adapter les horaires de travail des bureaux de postes en fonction de la demande exprimée”.

Il a également ordonné “l’élargissement de l’accès aux guichets automatiques des banques en mettant en œuvre rapidement l’interopérabilité des systèmes monétiques d’Algérie Poste et celui des banques”.

Ensuite, le ministre a engagé les walis à s’impliquer “pour superviser et accompagner par des escortes les mouvements de fonds entre les agences excédentaires et les agences en déficit de liquidité”.

En outre, Abdelaziz Djerad a appelé à “l’accélération du processus permettant aux banques et établissements financiers de verser leurs excédents de trésorerie dans les bureaux de postes”.

Enfin, Djerad a appelé les acteurs de la société civile “à apporter leur assistance à l’organisation des files d’attentes à l’extérieur des bureaux de postes et faire respecter les règles de distanciation physique avec l’aide des services de sécurité qui sont constamment mobilisés pour la sécurité des citoyens”

Avec APS.

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR