Malgré la charge de Taiati : Hadj Djilani maintenu au poste du 1er secrétaire du FFS

Grand Angle (300x600)

L’instance présidentielle du FFS maintient finalement Mohamed Hadj Djilani comme premier secrétaire du parti. En dépit de la charge violente dont il a été victime de la part de Hayat Taiati, membre du présidium, l’homme a gagné la confiance de la majorité des membres de l’instance présidentielle qui annonce, cependant un léger remaniement dans la composante du secrétariat national du FFS.

« Pour plus d’efficacité, de cohésion du secrétariat national, et conformément à l’article 54 des statuts, l’Instance Présidentielle procède au remaniement partiel du Secrétariat National », lit-on dans un communiqué du parti, rendu public aujourd’hui.

Comme nous l’avons rapporté, hier, la réunion du Conseil national du FFS, tenue vendredi dernier, a été marquée par une intervention musclée de l’ancienne députée d’Alger qui avait demandé explicitement l’éviction de Mohamed Hadj Djilani.

En colère, Hayat Taiati s’en est prise violemment au premier secrétaire, Mohamed Hadj Djilani, en lui reprochant le fait de ne présenter aucun bilan financier depuis son accession à ce poste.

« Hadj Djilani ne devrait plus être reconduit. Et celui qui insiste pour le maintenir doit assumer sa responsabilité », affirme-t-elle. Hayat Taiati est finalement désavouée par ses pairs de l’instance présidentielle du parti.

 

Adsence Milieu article