Connect with us

Economie

Malgré la 4e vague, les salles des fêtes réouvertes !

Published

on

Le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations a annoncé ce jeudi 18 novembre, la reprise de l’activité des salles des fêtes après plus de deux ans d’arrêt en raison de l’épidémie du coronavirus, et ce, malgré l’augmentation du nombre des cas de contamination dernièrement.

Le même ministère a assuré, dans un communiqué, que cette décision a été prise suite à l’approbation des membres du comité scientifique chargé du suivi de l’évolution de la situation épidémiologique dans le pays.

Le ministère du Commerce a souligné que les propriétaires et responsables des salles des fêtes sont tenus de remettre un engagement écrit à respecter le protocole sanitaire avant de reprendre l’activité, accompagné d’une copie du registre du commerce ainsi que du document d’accréditation, et ce, auprès dudit ministère.

S’agissant du protocole sanitaire, la même source a précisé qu’il sagit d’exploiter 50 % de la capacité de la salle, nettoyer et désinfecter les salles avant et après chaque utilisation, laver et désinfecter les ustensiles après chaque utilisation, mise à disposition de tous moyens de protection, notamment du savon liquide, des gels hydro-alcooliques et des masques, verification de la température des arrivés à l’entrée de la salle, respecter la distanciation physique à l’intérieur des salles d’au moins 1,5 m entre les tables ainsi que la présentation des certificats de vaccination contre le coronavirus (pass sanitaire avec QR code) par les responsables et employés de la salle, et l’interdiction d’entrer pour les enfants de moins de 16 ans.

Le ministère a souligné qu’il comptait mobiliser des équipes afinde surveiller et vérifier « la stricte application de toutes les mesures sanitaires et préventives par des inspections soudaines », et que toute violation de ces procédures entraînera la fermeture et la suspension immédiates de l’activité de la salle des fêtes.

Cette décision intervient alors que les spécialistes de la santé mettent en garde contre la 4ème vague de l’épidémie du CO. En effet, depuis la fin du mois d’octobre, le pays enregistre une hausse du nombre des nouveaux cas d’infection par le coronavirus. D’après le directeur général de l’institut Pasteur d’Algérie, « la 4ème vague de l’épidémie a déjà commencé  dans le pays ».

« Nous faisons face à la quatrième vague comme c’était attendu », a déclaré Fawzi Derra précisant que « même si les contaminations évoluent en dents de scie, la tendance haussière s’est confirmée, comparativement aux chiffres recensés il y a un mois ».

« Fin octobre, les cas ont commencé à prendre une tendance haussière à l’image des vagues précédentes ce qui indique que nous entrons dans la quatrième vague », a-t-il ajouté dans une entrevue avec la chaîne EchouroukTV.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR