Suivez-nous

Politique

L’UCP de Zoubida Assoul annonce son boycott des élections législatives

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

Zoubida Assoul, avocate, présidente de l’UCP (Union pour le changement et le progrès) et porte-parole de mouwatana réponds à nos questions concernant le procès en cours de Abdou Semmar et Marouane Boudiab de la rédaction Algérie Part.

Le parti de l’Union pour le Changement et le Progrès (UCP) de Zoubida Assoul a annoncé samedi son boycott des élections législatives du 12 juin, emboitant ainsi le pas au Parti des Travailleurs (PT) et au Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD).

Les élections législatives du 12 juin 2021 proposées par le chef de l’État, dans les circonstances actuelles, ne peuvent en aucun cas être une solution à la crise“, a annoncé l’UCP dans un communiqué rendu public samedi à l’issue de son conseil national.

Bien au contraire, cela ne fera que l’aggraver d’autant plus que celles-ci ne constituent en aucun cas une priorité pour le citoyen“, a ajouté le parti.

Il ne s’agit que d’une manœuvre du pouvoir pour se recycler avec les mêmes pratiques et mécanismes, et les mêmes visages responsables en partie de la crise actuelle“, a-t-il poursuivi.

“Pour toutes ces raisons, l’UCP rejette aussi bien en la forme que dans le fond ces élections comme celles qui les ont précédé. l’UCP n’a d’ailleurs jamais participer à des élections depuis son agrément”, a souligné le parti.

Pour rappel, le Président de la République a annoncé en février dernier la dissolution du parlement avant de convoquer, le 11 mars, le corps électoral pour le 12 juin prochain. Depuis, deux partis ont annoncé leur boycott à savoir le PT dirigé par Louisa Hanoune et le RCD par Mohcine Belabbas.









Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR