Connect with us

Culture

L’ouvrage de Mohamed Dib “Tlemcen ou les lieux de l’écriture”, réédité en version enrichie

Feriel Bouaziz

Published

on

Les éditions Barzakh ont procédé à la réédition d’une version “plus enrichie” de l’ouvrage nommé “Tlemcen ou les lieux de l’écriture” de l’écrivain et poète Mohamed Dib. A travers cette réédition, Barzakh fait découvrir aux lecteurs des lieux symboliques d’Algérie plus précisément de la ville de Tlemcen qui n’est nulle autre que la ville natale de l’auteur.

L’ouvrage a été publié récemment en collaboration avec la maison française “Images plurielles”, ce livre contenant 144 pages a été au tout début réalisé et commercialisé en l’an 1993 dans l’idée première de photographier des lieux jugés symboliques capturés par le photographe français Philippe Bordas.

Quelques années plus tard, dix-neuf clichés inédits pris par Mohamed Dib en 1946, ont été ajoutés à l’ouvrage lui apportant ainsi richesse et immersion en plus de textes intégrés.

En effet, ces dits clichés en noir et blanc datant de l’époque coloniale, juste après la seconde guerre mondiale, nous montrent de nombreux portraits d’enfants, de la maison familiale du défunt auteur et d’inconnus croisés au hasard dans leur quotidien et leurs conditions de vie.

En outre, l’écrivain évoque également à travers ses textes des lieux qui existaient jadis, “des endroits sacrifiés”, tel que “le marché du Médresse”.

L’ouvrage réédité et enrichi à l’occasion du centenaire de la naissance de l’écrivain, a été réalisé avec le concours de Louise Dib, petite fille de l’auteur.

Mohamed Dib, s’est éteint en 2003 à l’âge de 82 ans. Il aura laissé une oeuvre littéraire d’une envergure inouïe considérée par des spécialistes comme “la plus importante de la production algérienne en langue française“.

Continue Reading
Comments