Suivez-nous

Politique

Lourdes accusations contre les cinq militants de RAJ

Les cinq militants de RAJ, arrêtés après la grande marche du vendredi dernier à Alger, ont été présentés, ce dimanche 06 octobre, devant le procureur près le tribunal de Sidi M’hamed.

Avatar

Publié

le

 

Les militants de RAJ, Hakim Addad, Djalal Mokrani, Ahmed Bouider, Kamel Ouldouali et Massinissa Aissous) arrêtés le vendredi 4 octobre sont poursuivi pour “incitation à attroupement” et “atteinte à la sécurité de l’Etat”.

“En attendant la décision finale du juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed, les avocats de la défense ont boycotté la présentation des militants de RAJ devant le juge d’instruction après être constitué auprès du juge d’instruction pour protester contre les chefs d’inculpation et leur refus de cautionner le procès inéquitable”, a fait savoir le Comité nationale pour la libération des détenus.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR