Connect with us

Politique

L’ordre des avocats appelle à une marche nationale jeudi prochain à Alger

Dénonçant les arrestations qui ont visé des manifestants pacifiques lors de son conseil tenu à son siège sis à la cour suprême à Alger, l’Ordre National des Ordres des Avocats a appelé pour « une marche nationale des avocats pour le 24 octobre à 10 h à Alger ».

Published

on

Manifestation des avocats à Alger centre le 23 mars 2018
© INTERLIGNES | Manifestation des avocats à Alger centre le 23 mars 2018

L’ordre qui « dénonce toutes les atteintes sur la liberté d’expression, la liberté de manifestation pacifique et la liberté de circulation », réclame toutefois « la libération de tous les détenus d’opinion sans aucun préalable », ces « arrestations sont une violation des droits et libertés constitutionnelles et des conventions internationales que l’Algérie a ratifié » dénonce l’ordre des avocats dans un communiqué parvenu à notre rédaction.

L’ordre qui « dénonce les entraves faite aux avocats dans leur mission de défense des détenus » fait appel « aux juges afin de se conformer aux lois et à leur conscience ».

Et afin de peser face à l’institution et défendre ses droits, l’ordre a constitué une commission « d’encadrement des avocats désignés pour la défenses  des détenus d’opinion composé de Me Brahimi Salah, Me Khatri Salem, Me Medjdouba Abdelaziz et Me Ben Antar Ahmed » annonce l’organisation des ordres des avocats. Cette initiative va appuyer celle lancée par le Comité Nationale pour le Libération des Détenus (CNLD), qui suit de très prêt les arrestations.

L’ordre réclame « le retrait de la loi controversée sur Hydrocarbures et exige de laisser cette décision à un gouvernement légitime pour statuer sur cette loi ».

L’Ordre des avocats n’a pas oublié de « dénoncer toute forme de violence et d’atteinte à la marche des étudiants ».

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR