Connect with us

Monde

l’ONU lance une initiative “historique” pour accélérer la production de vaccins et traitements

Avatar

Published

on

© DR |Le secrétaire général de l'Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus.


L’ONU a lancé vendredi une initiative mondiale “historique” réunissant de nombreux pays, dont la France et l’Allemagne, pour accélérer la production de vaccins, traitements et tests contre le nouveau coronavirus et en assurer un accès équitable.

Cette initiative présentée au cours d’une conférence de presse virtuelle réunit de nombreux pays, des organisations internationales dont l’Organisation mondiale de la santé (OMS), des fondations et entreprises privées.

“C’est une collaboration historique pour accélérer le développement, la production et la distribution équitable de vaccins, de diagnostics et de traitements contre le Covid-19”, a déclaré le patron de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

“Notre engagement commun est d’assurer que tous aient accès à tous les instruments visant à triompher du Covid-19”, a-t-il ajouté.

Sont également intervenus le président français Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel, les chefs des gouvernements italien Giuseppe Conte et espagnol Pedro Sanchez, ainsi que la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

Ni la Chine, où les premiers cas du nouveau coronavirus ont été annoncés fin décembre, ni les Etats-Unis, aujourd’hui l’épicentre de la pandémie avec près de 50.000 décès et 900.000 cas, n’étaient représentés.

A ce jour, la pandémie a fait plus de 190.000 morts dans le monde et 2,7 millions de personnes ont été officiellement contaminées, selon le décompte de l’AFP.

M. Macron a appelé à rendre un vaccin “accessible partout, y compris dans les pays les plus vulnérables. C’est aussi ce qui nous permettra de retrouver le plus vite possible une vie normale”.

Vaincre la pandémie de nouveau coronavirus exige “l’effort de santé publique le plus massif de l’histoire”, a de son côté prévenu le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres.

“Le monde a besoin de développer, de produire et d’assurer une distribution équitable” des vaccins et traitements quand ils seront disponibles, “pas d’un vaccin ou de traitements pour un pays ou une région ou une moitié du monde – mais un vaccin et un traitement qui soit abordable, sûr, efficace, qu’on puisse administrer facilement et disponible de façon universelle – pour tous, partout”, a-t-il insisté.

L’inquiétude provient en particulier des pays les plus pauvres qui n’ont pas les moyens financiers de concurrencer les plus riches dans la course à l’acquisition de stocks de vaccins, de médicaments ou de kits de diagnostic.

Cette inégalité dans l’accès s’est déjà rencontrée lors de précédentes épidémies et “nous ne pouvons pas accepter que cela se reproduise” face à la crise actuelle, a averti le patron de l’OMS.

A cet égard, “l’Afrique est extrêmement vulnérable aux ravages du virus et a besoin de tout le soutien et de l’assistance possibles”, a rappelé le président en exercice de l’Union africaine, le Sud-Africain Cyril Ramaphosa.

Monde

Juin 2020 et juin 2019 les mois les plus chauds au monde

Avatar

Published

on

Le mois de juin 2020 a été le plus chaud jamais enregistré dans le monde, à égalité avec juin 2019, a annoncé mardi le service européen Copernicus sur le changement climatique.

 “Juin 2020 est à égalité avec juin 2019 le mois de juin le plus chaud depuis le début des données, à 0,53 C au-dessus de la moyenne de la période 1981-2010”, a indiqué Copernicus dans un communiqué, après un mois de mai déjà record.

Mais c’est la “chaleur exceptionnelle” sur la Sibérie arctique qui retient l’attention du service européen. La température moyenne y a ainsi atteint jusqu’à 10 C au-dessus des normales saisonnières en juin.

Le 20 juin, une température de 37 C sur une heure a même été estimée en Sibérie orientale, un record à l’intérieur du cercle arctique, selon Copernicus.

Le même jour, dans la même région, la station de la ville russe de Verkhoïansk avait enregistré un pic à 38 C, un possible record de chaleur pour l’Arctique en cours de vérification par l’Organisation météorologique mondiale.

Corpernicus souligne que ces températures “exceptionnelles” sont liées à divers facteurs interagissant, notamment le régime des vents et une couverture neigeuse particulièrement faible.

Au-delà du mois de juin, l’agence insiste sur une période de plusieurs mois consécutifs de températures particulièrement élevées sur certaines régions de Sibérie, depuis décembre.

“Ce qui est inquiétant, c’est que l’Arctique se réchauffe plus vite que le reste du monde”, a commenté Carlo Buontempo, directeur de ce service européen.

“Que la Sibérie occidentale ait connu des températures plus élevées que la normale pendant si longtemps en hiver et au printemps est inhabituelle, et les températures exceptionnellement élevées en Sibérie arctique en juin sont tout aussi inquiétantes”, a-t-il ajouté.

Copernicus a également constaté une augmentation du nombre des incendies et de leur intensité dans l’extrême nord-est de la Sibérie, et dans une moindre mesure en Alaska et dans le Yukon canadien.

“Ce qui est remarquable avec ces incendies en Sibérie est la similarité avec l’année dernière à la même période, en terme de région touchée et d’étendue”, a noté l’expert Mark Parrington.

Selon Copernicus, ces feux ont déjà provoqué l’émission de 59 mégatonnes de CO2 dans l’atmosphère, contre 53 mégatonnes en juin 2019.

L’année 2019 était déjà “très inhabituelle”, a souligné Mark Parrington, craignant une activité “intense” dans les semaines qui viennent en raison des températures et de sols moins humides que la normale.

En raison du réchauffement climatique, la planète a déjà gagné plus de 1 C depuis l’ère pré-industrielle, entraînant une multiplication d’événements météo extrêmes comme les canicules ,sécheresses ou inondations.

2019 a été la deuxième année la plus chaude dans le monde, après 2016, et les experts s’attendent à ce que la température moyenne mondiale batte un nouveau record au cours de la prochaine période quinquennale

Continue Reading

Monde

Coronavirus : La pandémie a fait au moins 535.025 morts dans le monde

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Le point sur la pandémie de coronavirus qui a fait au moins 535.025 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 19H00 GMT.

Le port du masque se généralise au Canada

Le masque sera obligatoire dans tous les lieux publics fermés de Montréal à partir du 27 juillet, a annoncé lundi Valérie Plante, maire de la ville. La deuxième ville du Canada emboîte ainsi le pas à la première, Toronto, et à la capitale nationale Ottawa, où le port du masque dans les lieux publics fermés devient obligatoire à compter de mardi.

Melbourne à nouveau confinée

Plus de cinq millions de personnes ont reçu mardi l’ordre des autorités locales de rester confinées à Mlbourne, la deuxième ville d’Australie, à la suite d’une flambée des cas de nouveau coronavirus.
Ce confinement prendra effet à compter de minuit dans la nuit de mardi à mercredi pour une durée d’au moins six semaines, a indiqué le Premier ministre de l’Etat de Victoria, Daniel Andrews.

La maire d’Atlanta (USA) testée positive au virus

La maire de la ville américaine d’Atlanta Keisha Lance Bottoms, a annoncé mardi avoir été testée positive au nouveau coronavirus.
“La Covid-19 a littéralement atteint la maison. Je n’ai eu aucun symptôme et j’ai été testée positive,” a-t-elle tweeté. Mme Bottoms a expliqué sur la chaîne CNN qu’elle et son mari, également diagnostiqué positif au Covid-19, avaient décidé de se faire tester car ce dernier dormait davantage que d’habitude depuis jeudi.

Nouvelle mesure concernant les visas d’études aux USA

Les Etats-Unis ne donneront pas de visas aux étudiants étrangers inscrits dans des établissements qui continueront à enseigner uniquement en ligne à la rentrée 2020 à cause du nouveau coronavirus, ont annoncé lundi les services migratoires américains.

Zéro nouveau cas à Pékin

Pékin a annoncé mardi zéro nouveau malade du Covid-19 sur les 24 dernières heures dans la capitale chinoise, une première depuis un rebond épidémique le mois dernier qui a avivé les craintes d’une deuxième vague. Un total de 335 personnes ont contracté la maladie depuis la découverte d’un foyer de contamination début juin dans un marché de gros du sud de la ville.

“Le virus se transmet dans l’air”

Plus de 230 scientifiques internationaux ont par ailleurs alerté sur “la transmission aérienne du Covid-19”, soit la suspension des particules virales dans l’air, et non seulement par la projection de gouttelettes (par la toux, l’éternuement et la parole) sur le visage d’autrui ou des surfaces. Ils ont par conséquent recommandé une ventilation vigoureuse des espaces publics intérieurs.

Avec AFP

Continue Reading

Monde

Le point sur la pandémie de coronavirus dans le monde

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

La pandémie de coronavirus a fait au moins 531.789 morts et 11 millions de cas d’infection dans le monde depuis son apparition en Chine en décembre 2019, selon le dernier bilan de l’AFP.

Selon la même source, un peu plus de la moitié des cas recensés sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Nouvelles mesures en Australie

L’Australie va isoler l’Etat de Victoria du reste du pays et mettre en place des mesures sans précédent pour lutter contre une inquiétante hausse du nombre de cas de coronavirus, ont annoncé lundi les autorités.

Record de contaminations à Djibouti

Djibouti, pays en Afrique de l’est, a enregistré un nombre record de nouvelles contaminations au COVID-19 après plus d’un mois d’une tendance à la baisse, a-t-on appris dimanche auprès des autorités sanitaires de ce pays.

La Chine fait don à la Ligue Arabe

La Ligue arabe (LA) basée au Caire a reçu dimanche un lot d’aide médicale de la part du gouvernement chinois contre le nouveau coronavirus.
“Depuis l’apparition du virus, la Chine a fourni une grande quantité de matériel médical aux pays arabes, et a partagé avec eux des expériences et des technologies de lutte contre le virus”, a déclaré à la presse l’ambassadeur de Chine en Egypte Liao Liqiang lors de la livraison de ces aides aux responsables de la LA.

L’inde, troisième pays le plus touché

L’inde a enregistré un total de 697.413 cas d’infection au nouveau coronavirus depuis le début de la pandémie, dont près de 24.000 ont enregistrés ces dernières 24h, selon le ministre indien de la santé. Ainsi l’Inde devient le troisième pays du monde le plus touché en nombre de contaminations.

Selon le même responsable, la pandémie a fait au moins 19.693 décès dans le pays.

Le Chili franchit le seuil des 10.000 morts

Le Chili a franchi le seuil des 10.000 morts dues au Covid-19, en additionnant les cas avérés et les cas probables comme le préconise l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), ont annoncé dimanche les autorités sanitaires du pays.

Record de décès en Iran

En Iran, le ministère de la Santé a annoncé dimanche 163 morts supplémentaires dus à la maladie Covid-19, le nombre officiel de décès quotidiens le plus élevé dans le pays depuis le début de l’épidémie.

Record de nouvelles contaminations au Maroc

Le Maroc a annoncé 698 nouveaux cas de contamination, son bilan quotidien le plus élevé, après l’apparition d’un nouveau foyer épidémique dans une usine de conserve de Safi (sud).

Avec APS et AFP



Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR