Connect with us

Monde

L’ONU accuse les pays riches de “saper” le système de distribution de vaccins

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Le secrétaire général de l'oNU et le secrétaire général de l'OMS

Le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Antonio Guterres, a dénoncé lundi un “nationalisme vaccinal”. Le chef de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a lui aussi déploré la répartition inéquitable des antidotes.

“À eux seuls, dix pays se sont partagés plus de trois quarts des doses de vaccin contre le Covid-19 administrées à ce jour”, a déploré lundi Antonio Guterres, dénonçant un “nationalisme vaccinal” .

“L’incapacité d’assurer un accès équitable aux vaccins représente une nouvelle faillite morale qui nous renvoie en arrière”, a-t-il jugé devant le Conseil des droits de l’Homme dans un message vidéo préenregistré. 

Les ayant déjà qualifiés d’égoïstes, le patron de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, s’en est à nouveau pris aux pays riches en les accusant de “saper” le dispositif de distribution de vaccins anti-Covid, Covax.

“Certains pays riches sont actuellement en train d’approcher les fabricants pour s’assurer l’accès à des doses de vaccins supplémentaires, ce qui a un effet sur les contrats avec Covax,” a déclaré le directeur général, Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’une conférence de presse commune par visioconférence avec le président allemand, Frank-Walter Steinmeier.

Le nombre de doses allouées à Covax a été réduit à cause de cela”, a-t-il ajouté.

Mis en place par l’OMS, l’alliance Gavi et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) le dispositif Covax pour assurer un “accès équitable” aux vaccins.

7,5 milliards de dollars pour les pays pauvres

Alors que les campagnes de vaccination ont commencé en décembre dernier pour la plupart, les dirigeants du G7 se sont engagés jeudi dernier à soutenir les pays pauvres dans leurs campagnes de vaccination anti-covid-19.

En effet, la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie, le Japon et le Canada ont annoncé qu’ils vont doubler leur soutien collectif à la vaccination anti-COVID à 7,5 milliards de dollars, notamment via le programme onusien Covax. Les Etats-Unis ont eux promis une aide de 4 milliards de dollars pour ledit dispositif.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR